Ultimate magazine theme for WordPress.

Accident à Fatick : Sédhiou paie un lourd tribut

0

Plus de dix (10) personnes ont péri dans un accident, survenu dans la nuit du 31 au 1 septembre, sur la RN1, entre Diouroup et Fatick. Un camion convoyant un chargement de bois mort est entré en collision avec un bus de transport en commun. Sédhiou, qui a payé le plus lourd tribut, a enterré, hier, ses sept (7) morts dans la douleur.

Libération dévoile l’identité des victimes. Il s’agit du soldat Ibrahima Keïta dont la dépouille a quitté Fatick, hier, pour être inhumée au cimetière de la commune de Sédhiou. L’apprenti du bus, Assane Coura Guèye, y repose également.

Le conducteur du bus Momar Samb, la femme du propriétaire du bus, et Seydiba Kambaye, qui ont tous péri dans l’accident, sont inhumés le même jour à Touba.

Dione Corréa, ancien directeur de l’école de Koussy, et le jeune Lamine Dramé reposent au cimetière du village de «Koussy», situé à plus de 15 km de Sédhiou.

laissez un commentaire