Affaire Hiba Thiam…Qui a délivré les autorisations de circuler à ces gosses de milliardaires ?

Hiba Thiam, morte lors d'une soirée arrosée aux Almadies, les suspects en médaillon

Malgré l’Etat d’urgence et le couvre-feu, une bande de fêtards s’est tapée une soirée dans un appartement privé avec des autorisations de circuler. Il s’agit d’enfants de richissimes hommes d’affaires du Sénégal. Mais elle a fini par un drame. En effet, une jeune dame âgée de 28 ans et répondant au nom de Hiba Thiam, directrice administrative et financière (Daf) d’une entreprise évoluant dans le conseil en finance, est décidée au cours de la soirée après avoir vomi du sang. D’après certaines informations, dès qu’elle a commencé à vomir, ses compagnons ont détalé à l’exception d’un seul qui a appelé les sapeurs-pompiers. Et comment ces jeunes ont-ils pu rentrer tranquillement après avoir constaté leur amie vomissait du sang ? Ils avaient des autorisations de circuler en cette période de couvre-feu délivrées par des autorités compétente en la matière. Et cela démontre l’existence d’un véritable trafic d’autorisations de circuler. Les pandores de la Brigade doivent aussi inculper ces autorités qui ont délivré des autorisations de sorties à ces « enfants de riches » qui obtiennent tout par la puissance de l’argent.