Ultimate magazine theme for WordPress.

Affaire Kilifeu-Simon…Benno Bokk Yaakaar de Sindian indigné et choqué

Ansoumana Sané, coordonnateur de la coalition Benno Bokk Yaakaar dans la commune de Sindian (Bignona)
0

L’affaire de trafic de faux passeports et de visa dans laquelle deux membres de Y’en a marre sont cités, à savoir Kilifeu et Simon, continue d’enregistrer des réactions. Cette fois, c’est Ansoumana Sané, Secrétaire Général de Limak Suma AIBD qui se penche sur la question pas en tant que juriste mais en tant que sénégalais tout court. Le coordonnateur de la coalition Benno bokk yaakaar dans la commune de Sindian (Bignona) se dit surpris, indigné et choqué à la fois que ceux qui prônent le nouveau type de sénégalais se retrouvent aussi honteusement sur banc des accusés.

Pour lui, c’est une grosse déception et il a peur pour la jeunesse du pays qui prenait ces derniers comme des repères. Mais quelque part, Ansou Sané de Benno bokk Yaakaar n’est pas surpris car il déclare que beaucoup d’observateurs voyaient venir depuis ces personnes présumées trafiquants de passeports et de visa ont commencé « à verser dans le chantage et dans la déstabilisation non justifiée du pays en permanence ». C’est pourquoi, il invite la justice à aller jusqu’au bout et punir les fautifs à la hauteur de l’affront qu’ils viennent de porter à notre pays.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin ; le SG de AIBD s’en est aussi pris au leader de l’opposition qui ont tenté, maladroitement de défendre l’indéfendable comme s’ils étaient redevables envers les accusés pour service rendu récemment. Mais Ansou Sané de revoir leurs copies eux qui vendaient l’honnêteté, la droiture ou encore la bonne gouvernance. Mais pour lui, cela démontre, une fois de plus, les intentions réelles de ceux qui passent tout leur temps à s’en prendre au régime en place.

Ansoumana Sané de Benno a pris part dimanche à la famille de la 5ème édition du tournoi dénommé « kassofor » qui a regroupé des villages du nord-sindian à Tendine pour parler d’unité, de paix et de développement. Le parrain de cette finale, le deuxième adjoint au maire de Sindian qui soutient les jeunes dans cette mission de pacification d’une réputée rouge à cause du conflit casamançais. Mais Cheikh Omar Badji en a profité pour annoncer son soutien à Ansoumana Sané, candidat déclaré pour dirigé la liste de Benno Bokk Yaakaar dans la commune de Sindian

L.BADIANE pour xibaaru.sn

laissez un commentaire