Après Covid-19 : L’autre grande guerre de Macky Sall

Macky devrait d’ores et déjà dire aux Sénégalais que la bataille économique de l’après-Covid-19 sera plus dure que celle contre la pandémie et qu’il n’aura à offrir que de la sueur si on veut respecter le rendez-vous de l’émergence en 2035
«Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, des larmes et de la sueur.» Ainsi parlait Sir Winston Churchill à la Grande Bretagne à la veille de la seconde Guerre mondiale quand il en devint le Premier ministre dans des circonstances exceptionnelles.
Il réussit avec son discours de vérité à fouetter l’orgueil de ce grand Peuple, à le mobiliser pour gagner cette grande guerre.
Le président Macky Sall devrait d’ores et déjà dire aux Sénégalais que la bataille économique de l’après-Covid-19 sera aussi dure, sinon plus dure que la bataille contre le Covid-19 et qu’il n’aura à offrir que de la sueur, énormément de sueur si on veut respecter le rendez-vous de l’émergence en 2035, car le «temps et la marais» n’attendent personne, comme on dit au pays de Churchill.
YORO DIA