Ultimate magazine theme for WordPress.

Bignona-Diamoral : La famille Sané-Nianthio change de paradigme et fait cap sur l’économie

0

Le « Diamoral » (entente en diola) est une organisation socioculturelle initiée par plusieurs familles en Casamance pour réunir toutes personnes du même nom de famille et tous ceux qui sont proches de celle-ci soit par leur mère soit par un autre lien généalogique. Ainsi par an ou selon l’intervalle choisi par la famille, une rencontre rotative est organisée dans une localité pour consolider les liens familiaux et développer la culture. Cependant, certains, de nos jours, voyaient cela comme un simple festin qui n’a aucune utilité économique. Erreur, manque de sérieux ou tout simplement méconnaissance des fondamentaux du « diamoral » selon les responsables et organisateurs de ces activités bien connues dans le sud du pays.

Nous nous sommes intéressés cette fois à la famille Sané-nianthio qui a tenu son « diamoral le weekend dernier à Sindian et c’est là que nous avons découvert une autre dimension de cette rencontre qui a regroupé des milliers de personnes venues des régions du Sénégal et de la sous-région. La famille Sané va poursuivre l’œuvre des anciens en gardant le même format du diamoral mais en allant plus loin dans le fond. Il ne s’agira plus uniquement de faire la fête et de se connaître, les choses changent et les aspects économiques occupent désormais une bonne place dans l’activité. Par exemple pour la famille Sané-nianthio un fond levier d’au moins 20 millions est en train d’être mis en place pour accompagner la dynamique économique impulsée. Ainsi, ce fonds servira à financer des projets et autres activités économiques notamment agricoles des membres. Pour le Président de cette famille Malamine Sané, la solution à l’autosuffisance alimentaire peut passer par les familles vu qu’elles sont dépositaires de la terre, il suffit alors de les organiser, les accompagner pour qu’elles produisent ce dont elles ont besoin pour leur nourriture.

Il n’y a pas que cela car la famille Sané-nianthio a aussi des idées sur la protection de l’environnement et pour la résolution de la crise en Casamance car pour ses dirigeants, le conflit touche directement les familles qui en sont les victimes et donc la solution ou une partie réside dans les familles qui peuvent se parler à travers des liens inter-famille.

Voilà pourquoi le Président de cette famille a invité l’Etat et les partenaires à ne pas continuer à voir le « diamoral » comme un moment de divertissement. Il les invite à se rapprocher de ces organisations sociales pour faire de grands pas sur le plan économique et culturel

Cette année, l’honorable Maire de Oulampane par ailleurs 3ème Secrétaire élu du haut conseil des collectivités territoriales, Lansana Sané, membre de la famille, a été choisi comme parrain de la manifestation. Le haut conseiller qui considère ce choix comme un honneur a mis l’accent sur le plan économique. Lansana Sané estime que les ambitions de la famille sané-nianthio ne peuvent se réaliser que si les conditions d’un développement économique sont réunies en commençant par la paix en Casamance et les infrastructures. Heureusement, pour la dernière condition, il relève que l’Etat est en train de faire des efforts mais c’est insuffisant vu le retard de plus de 35 ans que la Casamance a connu. Il invite alors l’Etat, le Président de la République en premier à avoir un regard discriminatoire positif pour le sud notamment la zone du fogny qui manque  presque de tout. Il plaide pour le désenclavement du fogny, la poursuite des efforts pour l’électrification des villages, la création des conditions pour l’emploi des jeunes entre autres.

L. Badianepourxibaaru.sn

Laisser un commentaire