Confinés…Les matons « crient » leur ras-le-bol !

Confinés dans les prisons depuis le mois de mars, les agents de l’administration pénitentiaire n’en peuvent plus. En effet ça commence à grincer du dent dans les rangs des matons, renseigne le journal L’As.
Le quotidien rapporte que, le plus difficile à supporter par ces agents, c’est le fait de ne plus pouvoir voir leurs familles respectives, même si ces dernières vivent avec eux dans la même région ou le même département : « C’est comme si nous purgions une peine sans délit », dénonce un agent.
Ces derniers avaient accepté cette décision au début de la pandémie à Covid-19, mais depuis l’assouplissement décrété par le chef de l’État, Macky Sall, le 11 mai dernier, ils commencent à rouspéter. Parce que depuis lors, ils dorment dans l’enceinte des prisons.