Coronavirus: le « Mouvement Tout va mal » interpelle Macky

Le temps du virus n’est pas le temps de M Macky Sall.

Stopper la propagation de l’épidémie du coronavirus insinue de prémunir en urgence les sénégalais face aux risques instantanés d’infections ou de contamination.

À état d’urgence, des réactions d’urgences mais qui ne doivent certes être limitées à des mesures restrictives ou contraignantes pour les populations.

Le CONORAVIRUS a engendré une crise profondément sociale comme constaté partout ailleurs dans le monde où il est question dans l’immédiat de distribution de matériels logistiques aux populations, de subventions des produits de base et d’exonérations fiscales pour les entreprises nationales etc.

L’absence de prise en considération de tels facteurs vitaux pour le peuple est justifiée par cette lenteur notée dans l’exécution de telles priorités de l’heure. Et ce qui relève d’une négligence d’ordre criminelle.

Les Sénégalais sont dans un besoin pressant et ne peuvent plus attendre.

M le président depuis le 02 mars les sénégalais demeurent exposés au virus

Pour une fois occupez-vous de votre peuple.

Blaise Pascal Cissé

Mouvement Tout va mal (MTVM)