Ultimate magazine theme for WordPress.

Crise Institutionnelle : Momar Dieng Diop rappelle les discours de ABC

0

Mémoire des Discours de Feu Alioune Badara Cissé face à la Crise Institutionnelle au Sénégal (Par Momar Dieng Diop).

Le discours mémorable prononcé par feu Alioune Badara Cissé le 01 Novembre 2013 à Saint-Étienne résonne encore dans les esprits surtout en cette période de crise institutionnelle au Sénégal où l’incertitude règne en maître.

Avec une clarté indiscutable, il avait anticipé cette situation, et les événements qui se déroulent confirment ses prédictions. A présent, la brutalité du réveil met en évidence la pertinence de ses avertissements, tandis que ses cyniques détracteurs, obnubilés par le désir de plaire au Président Sall, ont ignoré ses avertissements. Maintenant Macky Sall découvre avec impuissance que son ancien numéro 2 avait raison, alors que la brutalité du réveil atteint son paroxysme.

Ancien Ministre des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, ainsi que Médiateur de la République, il avait à cœur de lutter contre les inégalités et les divisions au sein de la société sénégalaise.

Son plaidoyer contre un Sénégal à deux vitesses, où certains étaient considérés comme des citoyens à part entière tandis que d’autres étaient relégués à être entièrement à part, révèle sa profonde conviction en l’égalité et en la dignité de tous les citoyens.

Le vide laissé par feu Alioune Badara Cissé se fait véritablement sentir, car il entretenait des relations exceptionnelles avec l’ensemble de la classe politique et n’avait aucune barrière avec les chefs religieux, à qui il vouait respect et considération.

Sa capacité à naviguer sans heurts à travers les diverses sphères de la société sénégalaise témoigne de son habileté à construire des ponts et à favoriser le dialogue entre les différentes parties prenantes. Cette ouverture d’esprit et cette capacité à établir des liens solides ont grandement contribué à son efficacité en tant que Médiateur de la République et à son influence positive sur le paysage politique sénégalais.

Respecté et apprécié par ses pairs, Feu Alioune Badara Cissé a su gagner la confiance  de ses camarades politiques, ce qui lui a permis de travailler de manière étroite pour aborder les défis auxquels le Sénégal était confronté. Son approche inclusive et son engagement envers le bien-être de la nation ont été salués non seulement par ses alliés politiques, mais aussi par ses adversaires, révélant ainsi sa dimension à transcender les clivages partisans au profit du bien commun.

De plus, ses relations privilégiées avec les chefs religieux ont renforcé son influence et sa crédibilité, car il était perçu comme un homme d’État respectueux des valeurs traditionnelles et religieuses du Sénégal. Cette capacité à travailler en étroite collaboration avec les guides  religieux a également contribué à apaiser les tensions et à promouvoir la cohésion sociale dans un contexte où la religion joue un rôle central dans la vie quotidienne des Sénégalais. Devant cette crise qui émeut, les sénégalais souhaitent entendre les chefs religieux. Pourquoi ne leur parleriez vous pas, pourquoi ?

Le nom de Feu Alioune Badara Cissé était étroitement associé à la diaspora sénégalaise, en tant que son défenseur naturel. Ministre des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, il a travaillé pour promouvoir les intérêts des Sénégalais vivant à l’étranger, renforçant les liens entre la diaspora et le pays. Son engagement personnel avec la diaspora sénégalaise a démontré  sa vision de solidarité et de partenariat pour le progrès du Sénégal, consolidant ainsi son héritage en tant que défenseur des droits de tous les Sénégalais, où qu’ils se trouvent dans le monde.

En dépit des pressions et des critiques qu’il a pu subir, la bave du crapaud n’atteindra jamais la blanche colombe car Alioune Badara Cissé est resté fidèle à ses principes et à sa mission de servir le peuple sénégalais et non le contraire. Sa droiture morale, son indépendance, sa liberté de ton  et son intégrité ont fait de lui une figure incontournable non seulement sur la scène politique, mais aussi au sein des syndicats et de  la société civile.

Son fameux  discours du 7 Mars 2021, dans lequel il a pris position en faveur de la vérité et de la responsabilité, témoigne de son courage et de sa détermination à défendre les valeurs fondamentales de la démocratie.

En ces temps troublés, caractérisés par une incertitude persistante, Feu Alioune Badara Cissé se distinguait par sa voix rassurante et sage. Considérant la jeunesse comme un pilier essentiel de la société, il s’employait inlassablement à transmettre des messages de raison et d’espoir.

Son attachement envers les jeunes se manifestait à travers ses discours empreints de sagesse et de compassion, visant à les guider vers des choix éclairés et à les encourager à jouer un rôle actif dans la construction d’un avenir meilleur.

L’ancien Médiateur de la République utilisait sa tribune pour adresser des mots d’encouragement et des conseils avisés à la jeunesse sénégalaise. Convaincu de leur potentiel et de leur capacité à influencer positivement le cours des événements, il cherchait à les inspirer à persévérer dans leurs efforts et à cultiver des valeurs telles que la citoyenneté, la responsabilité, la solidarité et le respect mutuel.

À travers ses interventions, le Défenseur du Peuple  mettait en lumière les défis auxquels la jeunesse était confrontée, tout en soulignant également les opportunités qui se présentaient à elle. Sa volonté de comprendre leurs préoccupations et ses efforts pour leur offrir un espace d’expression témoignaient de sa profonde empathie et de son engagement envers leur bien-être et leur épanouissement.

Il  demeurait un phare d’espoir pour la jeunesse sénégalaise, offrant des perspectives inspirantes et des conseils éclairés pour traverser les périodes tumultueuses. Son héritage de sagesse et de compassion continue de résonner auprès des jeunes générations, les incitant à persévérer dans leur quête de réalisations et à contribuer positivement à la société.

Le décès de Maître Alioune Badara Cissé le 28 juillet 2021 a été une perte immense pour le Sénégal. Cependant, son héritage perdure à travers ses actions et ses paroles, inspirant les générations présentes et futures à poursuivre la lutte pour un Sénégal plus juste et plus inclusif.

Considéré comme un Patrimoine National, Feu  Alioune Badara Cissé continue de symboliser l’espoir et la persévérance dans la quête d’un avenir meilleur pour tous les Sénégalais, où personne n’est laissé pour compte et où chacun a sa place dans la construction et le développement de la nation.

Bien que vous soyez passé á l’au-delà, vos discours restent d’actualité en ces temps troubles, et les sénégalais justes et désireux de paix et de stabilité sociale se souviennent encore de vous.

Reposez en paix Maître.

MOMAR DIENG DIOP.

ANCIEN ATTACHÈ DE CABINET

DU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE.

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra