Ultimate magazine theme for WordPress.

Décès de Ibrahima Soly Mandiang : La RTS perd un as du micro et un roi de la sape

0

RAPPEL A DIEU D’IBRAHIMA SOLY MANDIANG : LA RTS PERD UN AS DU MICRO ET UN ROI DE LA SAPE                              

Le doyen Ibrahima Soly Mandiang est de la génération des Balabasse Diallo, Abdoulaye Diaw, Golbert DIAGNE, Satiomi DIOP, Boubacar Dabo grand frère du journaliste Abdoulaye Dabo. Une génération qui a marqué l’époque de l’ORTS ancêtre de la RTS et de fort belle manière. Alioune FALL (père de Die Maty Fall journaliste au quotidien national le Soleil et de Astou Fall ancienne de Sud Fm) tout puissant directeur était entouré d’hommes et de femmes très soucieux de la confiance placée en eux et qui au quotidien faisaient un excellent travail pour satisfaire le public.

Ces hommes et femmes talentueux qui ont marqué l’histoire de la radio-télévision sénégalaise ne lésinaient pas sur les moyens pour réussir leur mission. Ibrahima Soly Mandiang fait partie de cette génération de journalistes connus à travers les ondes. Il est issu d’une grande famille maraboutique d’un village qui s’appelle Sibikouroto  entre Sédhiou et Vélingara. Une famille religieuse dont l’attachement à la religion musulmane est connue de tous. Un village qu’il a quitté très jeune pour aller faire ses études à Ziguinchor au Cours complémentaire ancêtre du lycée Djignabo vers les années 1957. 

Vers les années 1970, Soly en compagnie de son ami Nouah CISSÉ ancien proviseur et grand militant du mouvement sportif avait entrepris un excellent travail pour la préservation de la culture mandingue. Il y’a des millénaires, les mandingues ont constitué le noyau des civilisations ouest-africaines avec notamment l’agriculture et le fer. Cette culture s’est répandue du Sénégal, au Niger comprenant aussi la Sénégambie, la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia, la Côte D’Ivoire, le Mali et le Burkina Faso. Une civilisation que Ibrahima Soly Mandiang aimait partager avec les auditeurs de la radio qui suivaient régulièrement ses émissions à la Chaîne 4 de Ziguinchor.

On retient de lui un homme généreux et très professionnel dans le travail.

Ibrahima Soly Mandiang avait marqué les esprits à travers sa voix de contre alto et son élégance  vestimentaire alliées à son éloquence et son esprit d’ouverture faisaient du journaliste un homme adulé et très respecté. Il était très connu à Ziguinchor aux côtés de Balabasse Diallo, Cheikhou Omar Seck, Arame DIOP de l’émission Pastef.

Après Ziguinchor, le talentueux Ibrahima Soly Mandiang fut affecté à Tamba comme chef de station Radio Tambacounda qui a ouvert ses portes le 4 décembre 1973. Tamba qui a également connu de grandes voix de la radio comme Kadialy Diakite, Boubacar Dabo, et Mamadou Lamine Doumbia. Ibrahima Soly s’est vite intégré à Tamba grâce à son esprit d’ouverture, son sens du travail bien fait et sa culture générale bien appréciée du public.

C’est ce grand journaliste qui nous a quittés ce mardi 28 novembre 2023.

Que le Tout Puissant l’accueille dans son Paradis céleste.

Amine

Mbaye Diouf

 

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra