Ultimate magazine theme for WordPress.

Du nouveau dans l’affaire de la fille tuée à Touba

0

Depuis hier, c’est la consternation à Touba où le corps sans vie de la jeune Ndèye Diop a été découvert. Une élève de 15 ans, qui serait poignardée atrocement par son « petit ami », un collégien de 18 ans, qui appartiendrait à une famille maraboutique de la cité religieuse. La victime avait déserté le domicile de ses parents depuis samedi matin, renseigne l’Observateur. Avec la période des vacances scolaires, elle avait prétexté le retrait de son bulletin de compositions pour avoir l’autorisation de sortir.

N’étant plus revenue jusque tard dans la nuit, ses parents, inquiets, se sont lancés dans des recherches avant de se rendre au niveau des commissariats et brigades de gendarmerie. C’est finalement hier mardi 5 juillet 2022, en début d’après-midi, que la nouvelle de la découverte du corps sans vie de leur fille leur est parvenue. Elle a été retrouvée morte et abandonnée.

Si certains de ses camarades élèves parlent de viol suivi de meurtre, les premiers éléments de l’enquête renseignent que la fille avait rendu visite au jeune homme à son domicile pour lui dire qu’elle traînait une petite grossesse depuis un moment. Sous le choc de la nouvelle, son bourreau, issu d’une famille religieuse, aurait mal agi, allant jusqu’à la poignarder mortellement. C’est quand il a essayé de la jeter dans un réservoir d’eau que le crime a été découvert.

Arrêté, le meurtrier présumé a été conduit par les limiers. Il est placé en garde à vue au commissariat spécial de Touba

laissez un commentaire