Incroyable ! Le président du Zamalek insulte et menace le Sénégal

Mansour Mortada s’est confondu en menace et n’a épargné ni les dirigeants du club Deni Biram Ndao ni ceux de la Fédération sénégalaise de football et plus loin encore la Secrétaire générale de la FIFA Fatma Samouraï

En attendant le verdict de la Confédération Africaine de Football, sur le contentieux Génération Foot VS Zamalek, la sérénité semble avoir quitté le camp égyptien.

Le Président de club établi au Caire Mansour Mortada s’est confondu en menace et n’a épargné ni les dirigeants du club Deni Biram Ndao ni ceux de la Fédération sénégalaise de football et plus loin encore la Secrétaire générale de la FIFA Fatma Samouraï, qui administre provisoirement la CAF du fait des accusations de corruption qui pèsent sur Ahmad Ahmad. «Ils disent que nous les avons torturés, mais la seule torture que je vois, c’est qu’ils voulaient une danseuse et je ne pouvais pas leur en donner une.

La fédération sénégalaise et le président du club (Mady Touré, ndlr), sont vulgaires. Nous ne voulons pas engager une polémique ici. Mais à Fatma Samoura, je dis ceci : « Nous connaissons votre relation avec le président de la FIFA, ainsi qu’avec Hayatou (ancien président de la CAF)… Je t’avertis, si tu veux faire quoi que ce soit… Zamalek ainsi que son président ne sont pas petits. Et je t’avertis encore, avec tout le respect que je vous dois, à vous, au président de la fédération du Sénégal (Me Augustin Senghor) et à toutes les équipes sénégalaises en dehors de Génération Foot, qui est club qui reçoit des fonds d’origine inconnue… », a-t-il lancé.

 

Source Sud