Ultimate magazine theme for WordPress.

L’AFP-Diaspora veut un candidat pour la présidentielle

0
Ce samedi 21 janvier 2023 à Bruxelles (Belgique), les militants de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP) de toutes les sections Europe , Afrique , Amérique et en Asia du sud et du nord s’est réunie pour réfléchir sur la situation nationale et les perspectives politiques et organisationnelles du parti.
Sur la situation nationale, nous exprimons notre vive préoccupation face à la série d’accidents mortels de la circulation  qui touche notre pays en ce début d’année 2023. Au regard de la gravité de la situation et des dégâts innombrables que cette situation engendre, il devient plus qu’urgent de renforcer les mesures sur la sécurité routière et de sanctionner sévèrement les auteurs de ces drames sur nos routes. A ce titre, le gouvernement, les organisations des transporteurs ainsi que les usagers sont tous interpellés.

Sur les perspectives politiques et organisationnelles de l’AFP, l’Afp Diaspora  dans son ensemble déplore la léthargie profonde dans laquelle se trouve aujourd’hui notre parti, liée essentiellement au non-renouvellement prolongé des instances du parti depuis plus d’une décennie, l’absence de coordination entre la Direction du parti et les structures de bases et le non-respect des textes qui régissent le fonctionnement et l’organisation du parti. Cette situation a eu pour conséquence : le recul du parti dans la représentation des populations dans les instances locales et départementales de manière accrue et constante depuis les élections de 2012, d’une part et d’autre part, le recul continu de la présence de l’AFP dans les Institutions tant au niveau du pouvoir exécutif que législatif (Assemblée Nationale) provoquant une démobilisation prolongée des militants à la base.
Face à cette situation, nous militants de l’Alliance des Forces du Progrès de la Diaspora :

-Exhorte l’ensemble des militants et responsables du parti à engager la mobilisation dans une dynamique d’animation et de massification soutenue du parti,

-Invite la direction du parti  à ouvrir  dans les meilleurs délais une concertation large et inclusive entre les différentes responsables de la base de l’Alliance des Forces du Progrès pour d’une part, engager le processus de renouvellement des instances et l’organisation d’un congrès démocratique afin de permettre à l’AFP de relever le pari de la transition générationnelle et d’autre part, continuer à jouer le rôle qui est le sien, conformément au message contenu dans l’Appel du 16 Juin 1999. l’édification d’une nation démocratique au service exclusif du bonheur des Sénégalaises et des Sénégalais ;

-Demande au Secrétaire général M. Moustapha NIASSE de mettre en œuvre la décision des instances du parti, actée lors du bureau politique du 10 mars 2014 et mainte fois réaffirmée de présenter un candidat issu de l’AFP à la Présidentielle de 2024, pour faire vivre les idéaux et valeurs que portent notre organisation au service exclusif des sénégalaises et des sénégalais.

-Considérant enfin que le seul camarade en mesure de porter la candidature de l’AFP et qui a sillonné le Pays et massifié le Parti à la demande de Moustapha Niasse est le Ministre Alioune Sarr que Moustapha Niasse a toujours choisi pour représenter le parti au sein du gouvernement pendant 9 années et 9 mois, avec l’accord unanime des camarades et instances du parti.

laissez un commentaire