Le fils d’un diplomate gambien tué aux Etats Unis

Les gambiens aussi pleurent Mamadou Lamine Cissé, au moment où les Usa s’embrasent suite à la mort de George Floyd dans les mains de la police américaine. Le jeune gambien de 39 ans, fils d’un diplomate gambien, vivait en Géorgie. Il est mort dans une fusillade avec la police américaine.

Cette dernière explique que les agents voulaient immobiliser le véhicule du gambien. Mais, les choses ont viré à la course-poursuite. « Le conducteur du véhicule a décollé à pleine vitesse et a refusé de s’arrêter », a déclaré la police de Snellville.

Elle déclare que ses agents ont manœuvré et ont réussi à sortir de la route le véhicule du gambien qui s’est écrasé sur les arbres bordant la Temple Johnson Road. Une fois la voiture immobilisée, les agents se sont approchés et ont donné des ordres au conducteur. Mais il a refusé de se conformer, indique toujours la police.

«Il a sorti une arme de poing et a commencé à tirer sur les policiers. Il y a eu un échange de coups de feu », indique la police de Snellville qui dit avoir appelé une équipe Swat du comté de Gwinnett à la rescousse.

«À un moment, il a levé son arme à feu et l’a pointée sur nos officiers. L’un de nos officiers affecté à l’équipe Swat, a tiré un coup», ajoute Michele Pihera du département de police du comté de Gwinnett, dans les médias américains.