Ultimate magazine theme for WordPress.

Le funeste destin de Diouf Sarr à la tête du Ministère de la Santé

0

Au Sénégal, le secteur de la santé est tellement marginalisé qu’il ne cesse de démontrer ses limites. Des patients sont livrés à elle-même. Les structures sanitaires sont devenues des mouroirs. Une situation qui ne laisse plus indifférents les sénégalais. Ils ont demandé à maintes reprises la tête du ministre en charge du secteur. Chose que le chef de l’Etat vient de faire ce jeudi. Xibaaru revient sur le règne funeste du désormais ancien ministre Abdoulaye Diouf Sarr à la tête du ministère de la santé et de l’action sociale (MSAS).

Abdoulaye Diouf Sarr se conjugue désormais au passé. Le président Macky Sall a pris la décision de se séparer d’un boulet qu’il a traîné depuis fort longtemps. Par décret N° 2022-1171, il a démis l’ancien maire de Yoff de ses fonctions de ministre de la Santé et de l’action sociale. Ce dernier est remplacé par le docteur Marie khemess Ngom Ndiaye. Une décision qui permettra sans doute au locataire du Palais de contenir la colère des sénégalais. Car pour eux, Diouf Sarr représentait le mal de notre système sanitaire.

En effet, Abdoulaye Diouf Sarr a laissé des taches noires dans ce département ministériel. Sous son magistère, un faux médecin membre de la convergence des cadres républicains, qu’il dirige, a leurré tout un peuple. Mais cela n’est rien par rapport à sa gestion catastrophique de la pandémie Covid-19. A cause de ses mauvaises décisions et celles de son équipe, cette maladie a fait de nombreux dégâts. Des familles ont été décimées. Et notre pays compte actuellement 1966 morts dus à cette pandémie. Et pendant ce temps lui et les tiens continuaient d’étaler leur incompétence.

Cette légèreté avec laquelle le département ministériel était géré, a continué à faire des victimes. Le 25 avril 2021, à la salle de néonatalogie de l’hôpital Maguette Lô, à Linguère, quatre (4) nouveau-nés avaient péri dans un incendie. Une affaire qui aurait dû coûter son poste à Abdoulaye Diouf. Mais le chef de l’Etat a préféré laisser son protégé continuer de faire comme bon lui semblait. Alors au début du mois d’avril 2022, la dame Astou Sokhna décédait en couche au service de maternité de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga. Un autre drame sous le magistère de Diouf Sarr.

A Kaolack, un nourrisson, avait été déclaré mort, le 8 mai 2022, par une infirmière, puis déposé dans une morgue. Son père le retrouvera vivant, mais le bébé meurt quelques instants après. Et comme à chaque fois, le ministre s’est accroché à son fauteuil au moment où les agents de santé sont traînés de tribunal à tribunal. Mais malheureusement pour lui, tout règne à une fin. Et la fin du ministre de la santé, Diouf Sarr est arrivée ce jeudi 26 mai 2022.

L’incendie à l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh était la négligence de trop sous Abdoulaye Diouf Sarr. Onze (11) nouveau-nés ont péri dans un incendie au service néonatologie de cette structure sanitaire. Même si le fameux “ndogalou yalla” (volonté divine) est avancé par certains, la responsabilité du ministre est engagée. Si après le drame de 2021 il avait pris toutes les dispositions nécessaires, les hôpitaux auraient requis le minimum de sécurité. Un hôpital sans extincteur…c’est inacceptable !

Alors le chef de l’Etat vient de couper la tête du ministre de la santé. La remplaçante de Abdoulaye Diouf Sarr aura la lourde responsabilité de redonner espoir à ce secteur qui fait peur. Les Sénégalais percevaient les hôpitaux comme des mouroirs. Et la nouvelle ministre de la santé connait bien le secteur. Dr Marie Khemess Ngom Ndiaye était sous les ordres de Diouf Sarr. Elle sait où se situe réellement le problème. Alors elle n’a pas le droit d’être aussi médiocre que son prédécesseur.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra