L’économiste Pape Demba Thiam : «Ce serait une grande bétise d’abandonner le F Cfa… »

Pourquoi à l’instar des Usa, de la chine voire de l’Europe, l’Afrique ne milite-t-elle pas pour sa propre monnaie ? Dès l’instant qu’on sent la nécessité de créer une zone de libre échange ? Pour l’invité du Jury du dimanche, sur iradio, « il y a  des pays qui ne sont même pas capables de gérer leur propre monnaie. Alors vous allez additionner des faiblesses pour créer une grande faiblesse ».

Maintenant argue-t-il, « abandonner le F Cfa pour le principe de l’abandonner, c’est une question d’atavisme et de fierté, ce serait une connerie ». A l’en croire, le débat ne devrait même pas se poser. « Pourquoi l’abandon du FCfa doit-il être une alternative fatale ? Tout le monde cherche à avoir une monnaie commune. Donc, on a tendance à l’intégration monétaire ».

Le problème, affirme Pape Demba Thiam, c’est d’abord s’asseoir la monnaie sur des économies fortes. « Si l’Eco doit être fait, quelles sont  les bases économiques qui fécondent la solidité et la pérennité de l’Eco. Quelles sont les modalité de gestion de l’Eco ? J’en sais rien, ça m’est difficile de trancher et de tirer une carte ».

A rappeler que Eco a été adopté comme le nom de la monnaie unique de la Cedeao » et devrait donc entrer en vigueur en 2020 dans les quinze États de l’espace Cedeao. Malgré tout, conclut-il,  c’est un débat pertinent qu’il  faut vider.