Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici les proches de Macky qui doivent rejoindre Sonko devant le juge

0

L’affaire Sweet Beauty, dans laquelle Ousmane Sonko est accusé de viols et menace de mort, rentre dans sa phase décisive. Le doyen des juges a décidé de suivre les recommandations du Parquet. Le doyen des juges, Maham Diallo, a envoyé le leader du parti des patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) devant la chambre criminelle. Ce procès engage l’indépendance de la justice. Par souci d’équilibre, le maire de Ziguinchor ne doit pas être le seul à passer devant le juge. La racaille du pouvoir doit aussi rendre compte…

sonkoS’il y a une personne qui ne croit pas à la notion de « justice indépendante », c’est bien Ousmane Sonko. Depuis l’éclatement de l’affaire Sweet Beauté, il n’a cessé de décocher ses flèches sur les magistrats. Le patriote en chef leur reproche d’être couchés du côté de Macky Sall. Dans cette affaire qui l’oppose à Adji Sarr, la quasi-totalité des témoins ont fait des dépositions à décharge lors de leur audition par le doyen des juges. Ils ont presque blanchi Sonko qui crie au complot. D’où la demande de non-lieu des soutiens du maire de Ziguinchor.

Mais Ousmane Sonko a été renvoyé en jugement. Ce qui le pousse à faire de Maham Diallo, son nouvel adversaire. L’affaire Sweet Beauty a permis aux Sénégalais de voir une justice à double vitesse. Sonko doit, certes, répondre de ces accusations. Mais la justice doit aussi entendre les personnes qu’il accuse d’être au cœur du complot. Lors d’un de ses nombreux points de presse, il avait cité les noms de Bassirou Guèye, Me Pape Samba Sow et Mamour Diallo. Dans son optique de démontrer le complot, ses avocats avaient déposé des plaintes contre certaines de ces personnalités. Mais ces plaintes ne font pas grand bruit comme celle de Mame Mbaye Niang.

sonko
Amath Suzanne Camara

Les patriotes avaient aussi porté plainte contre Amath Suzanne Camara, suite à son appel au meurtre sur Ousmane Sonko. Mais cet Apériste est toujours en train de se pavaner sur les plateaux télés. Pire, l’ancien président du réseau des enseignants de l’Apr ne regrette pas ces propos. Pourtant, Outhmane Diagne et Papito Kara ont passé des mois en prison pour moins que ça. Un ministre de la République est passé de simple locataire à milliardaire avec de nombreux biens en quelques années. Pendant ce temps, l’Ofnac de Serigne Bassirou Gueye fait le mort.

Au lendemain des événements de mars 2021, le gouvernement avait déclaré en grand pompe qu’une enquête serait ouverte pour situer les responsabilités. Malheureusement, rien n’est encore fait. Cette promesse est oubliée par les personnes qui l’avaient faite. Au cœur d’un trafic de faux billets, Boughazelli a réussi à s’extirper de sa cellule pour se la couler douce chez lui. Que dire du fils de la ministre Mariama Sarr, qui a causé un accident sur la VDN avant de prendre la fuite.

Ousmane Sonko a bien raison de dire que la machine judiciaire s’emballe quand il s’agit d’un opposant. On a tous vu le comportement de la justice sénégalaise quand il s’agit des gens du pouvoir. La preuve, le rapport de la cour des comptes a épinglé beaucoup de membres du pouvoir. Ce qui l’a poussé à demander au garde des Sceaux, l’ouverture d’informations judiciaires contre 10 responsables impliqués. Mais le gouvernement cherche par tous les moyens à disculper ces personnes uniquement parce que le « tout-puissant » Mansour Faye fait partie des personnes épinglées. Voilà la justice que dénonce les patriotes.

La justice doit refuser d’être cette dame couchée vers le pouvoir. Depuis quelque temps, elle ne fait que tanguer dangereusement du côté de ceux qui ont des idées contraires à celles de Macky Sall. Oui Ousmane Sonko doit faire face à sa victime. Mais il doit en être de même pour les membres de Benno Bokk Yakaar qui sont loin d’être des exemples. Avec la plainte de Mame Mbaye Niang, notre justice a montré qu’elle est capable de se remuer si elle veut. Justice pour Adji Sarr oui ! Mais aussi justice pour le peuple sénégalais.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire