Ultimate magazine theme for WordPress.

Pape Kane sur les coalitions : « tout semble avoir été concocté pour rouler le PDS dans la farine »

0

Si Khalifa sall, Ousmane Sonko et le PUR sont si tortueux dès le départ, pourquoi seraient-ils dignes de confiance pour la suite ?

1 – Depuis 2019, le PDS se préparait à aller tout seul à l’assaut des locales de 2022.

2 – Khalifa contacte Wade pour lui proposer une unité de Toute l’opposition

3 – Wade lui demande de ramener Ousmane Sonko, au lieu de se positionner en intermédiaire triangulaire entre eux. Il disparaît.

4 – Des mois plus tard, Sonko surgit et demande où en est le projet, par ce que ça l’étonnerait que le PDS ne soit pas partant.

5 – A partir de là, des « ngournalistes et clowniqueurs » relayaient dans les médias la théorie que toute l’opposition devait se réunir. (Comme s’ils détenaient la prérogative de dicter la conduite des partis politiques).

6 – Malick Gakou sort d’un coup pour faire un magique et suspect un clin d’œil pour proposer Abdoulaye Wade comme chef de file de la grande coalition.

7- le PUR entre en action pour poser d’une part des conditions bloquantes pour le PDS ; et d’autre part, depuis Tivaouane, son chef, qui refuse à Karim ce qu’il fait pour Khalifa; balance une contradictoire déclaration suscitant l’espoir de la finalisation d’une Unité de l’opposition (alors qu’en douce ses emissaires tentaient d’asphyxier le PDS).

8 – Une date de lancement de la coalition surgit en boucle dans les médias, en violation du pacte de départ.

9 – Des « Yewikaats » inondent les plateaux pour faire passer leur prématurée comme conséquence de l’étonnement du PDS,

10 – Barth au lieu de demander au vieillissant Gloria Diaz de les soutenir, s’en prend à Karim (SGA); pour brouiller les faits.

11 – Indéniablement tout semble avoir été concocté pour rouler le PDS dans la farine, et qu’en cas d’échec le faire passer comme briseur de cette union d’intérêts politiciens.

Certains diront que ce n’est pas le moment de révéler les coulisses, et qualifierons ces révélations de critiques contre la colonne qui s’est rangée presqu’à côté de BBY pour combattre le PDS.

En tout état de cause, celui qui cherche à étouffer la manifestation de la vérité a des choses à se reprocher.

Maintenant ne devrait-on pas réfléchir sur qui se trouvent dans la coalition qui veut noyer les secrets de sa gestation ?

– Des transhumants qui ont lâché le PDS après avoir profité de son soutien et englouti les avantages qui allaient avec (Aida Mbodj en est un bel exemple).

– Des opportunistes qui voguent depuis 2012 d’une coalition à une autre à la quête d’un asile politique.

– Des confusionnistes dotée d’une science avérée à transformer le mensonge en « vérité » et même la pacotille en or.

– Des conspirateurs qui excellent dans l’art de fomenter des coups pour ensuite accuser les autres d’être des comploteurs.

– Des valideurs de magouilles électorales qui ont déjà envoyé deux candidats rejoindre le faussaire de 2019.

Maintenant faut-il prier que le PUR se charge d’exorciser ces entourloupes, avant que le « Yew-wi » ne nous révèle qu’elle n’est qu’une nouvelle doublure des Benno (s) qui s’étaient succédés ?

« Wayyé naak kou ndobiin siif sa jeuf, boo sééné lou leundeum da ngaay waaf » « Bo niaakoul joom wala nga niaake Xéél »!

 

 

Pape Kane

laissez un commentaire