Ultimate magazine theme for WordPress.

Pourquoi Sonko n’ose pas attaquer Boubacar Camara ?

Boubacar Kamara (à droite) a écrit au Président pour défendre Ousmane Sonko (à gauche)
1

Ousmane Sonko, Karim Wade et Boubacar Camara

Le journaliste Mouth Bane est connu pour son franc-parler, son indépendance et son sérieux. Depuis toujours il n’a cessé d’alerter sur le cas Ousmane Sonko. Avant ce dernier, il avait dénoncé la gestion de Macky SALL a travers des articles sur Dakartimes et dans les médias :

1- Dossier Port de Dakar
2- Fichier électoral
3- Affaire PetroTim
4- Sahel aviation
5- Affaire GAIPES et Saer SECK
6-Mercalex, Atlas et Sonko
Etc…

Plusieurs fois, il a saisi l’Ofnac sur des cas de corruption. Il a été entendu par la commission d’enquête parlementaire sur les 94 milliards. Il a été entendu par le Doyen et par la DIC sur l’affaire PetroTim.

Le journaliste a révélé sur SENTV les 10 millions que le leader de PASTEF a reçu de Karim Wade qu’il avait refusé ( selon ses mots) de prendre au téléphone. Karim Wade, un homme du système selon Sonko qui refuse de lui répondre au téléphone et qui prend son argent.  Quel wax waxete !

Pourquoi Sonko n’ose pas attaquer Boubacar Camara

Vous ne verrez jamais le leader de PASTEF attaquer ou insulter Boubacar Camara. Ce dernier en sait trop sur ses magouilles.
Alors, lorsque le conseil constitutionnel avait rejeté la candidature de l’ancien DG de la Douane, ce dernier démarché par Pierra Atepa a accepté de soutenir Sonko. Par la suite, Atepa a nommé Boubacar Camara Secrétaire général de son cabinet ATEPA CONSTRUCTION.
Durant la campagne et même après le scrutin de 2019,  Boubacar Camara etait au courant de toutes les magouilles de Sonko. Sur le dossier des mines de fer de la Faleme, Ousmane Sonko a été introduit par ATEPA. Rappelons que ATEPA était le représentant de Coumba ressources au Senegal. C’est lui qui a mis Ousmane Sonko dans l’affaire révélée pour la première fois par Mouth Bane le 03 décembre 2018 sur Dakartimes. Sonko entre en contact avec Coumba ressources qui accepte de financer la bataille médiatique. Ainsi Sonko tient une conférence de presse après avoir reçu 85 millions de Coumba ressources. Sa mission c’était de mettre une pression médiatique sur le pouvoir pour que la mine ne soit pas donnée au turc TOSYALI. Et pourtant, avant la présidentielle de 2019, ATEPA a réussi à regrouper 12 candidats qui ont signé une déclaration pour dénoncer les négociations entre l’État du Sénégal et TOSYALI. La signature du contrat sera suspendue et effectuée après la réélection de Macky SALL. Sonko avait refusé en tant que candidat de signer la déclaration initiée par ATEPA. Mais lorsque ce dernier a été bloqué par le conseil constitutionnel, il le soutient, mets à sa disposition sa permanence et ses véhicules, Sonko se donne entièrement. Voilà pourquoi il a accepté de porter le combat de coumba ressources représentée au Sénégal par ATEPA.

Boubacar Camara est au courant de tout, tout, tout. Et mêmes d’autres plus graves encore. A suivre

Le citoyen

Afficher les commentaires (1)