Réponse de xibaaru Mamadou Lamine Diallo-Tekki…ses secrets cachés

Contre la manipulation : Réponse à Mamadou Lamine Diallo

Teuss ! Ce qu’ils peuvent être drôles Mamadou Lamine Diallo ainsi que les quelques charlots qui l’accompagnent dont on doute même que son chauffeur en fasse partie. Si l’on doit rechercher un homme politique qui sur le plan national, ne dispose d’aucune représentativité, c’est bien Mamadou Lamine Diallo. Les Nouvelles politiques de l’information et de la communication (NTIC) aidant, Mamadou Lamine Diallo sur Twitter et sa page Facebook se donne une existence politique.

Un de ses répondeurs automatiques, si ce n’est pas lui-même, tente de nous apporter la réplique à l’aide de propos insultants, alors que nous ne faisons que rapporter des incohérences par rapport à la démarche d’un homme qui se veut blanc comme la neige, qui se présente comme une sainte nitouche, alors qu’il est autrement. Comme peut le révéler son véritable visage.

Son répondeur automatique, si ce n’est Mamadou Lamine Diallo lui-même, se révèle comme étant un « grand truand intellectuel. Le nœud du problème, du véritable fond de notre article confondant Mamadou Lamine Diallo et révélant sa véritable personnalité, voilà que notre interlocuteur veut le fondre.

Décidément, on se renseigne de plus en plus, qui est véritablement au plan psychologique Mamadou Lamine Diallo. L’on vient de se rendre compte que l’individu avec son fameux questionnaire de la semaine qu’il institutionnalise se révèle comme un grand psychopathe. Peut-il nous citer un seul ponte de l’Alliance pour la République (APR), de l’Alliance des forces de progrès (AFP) ou du Parti socialiste (PS) qui se cache derrière nous comme il l’affirme comme étant sûr de ses propos. Mensonge, quand tu nous tiens !

Mamadou Lamine Diallo démontre une autre facette de sa personnalité jusqu’ici méconnue. Essayer de s’accrocher, sur les alliances qui ont permis à Mamadou Lamine Diallo de devenir député, devient un faux débat. La véritable question, pourquoi Me Ndèye Fatou Touré qui a porté haut le flambeau de député à l’Assemblée nationale, a-t-elle été écartée ? Pourquoi Mamadou Lamine Diallo ou son affidé ne parle du travail abattu par Ndèye Fatou Touré, alors qu’elle était députée ? Qui sont encore ces binationaux tardifs enrôlés dans des sectes bizarres qui ont peur d’affronter Mamadou Lamine Diallo ? Psychopathie, quand elle nous tient !

L’on ne parle plus du cas Ndèye Fatou Touré ? Que l’on nous dise encore à propos d’une autre question soulevée par notre article par rapport au principe sur la rotation par rapport à la représentativité pour des postes électifs. Evidemment Mamadou Lamine Diallo et son garde-chiourme préfèrent esquiver la question.

Malhonnêteté, quand tu nous tiens ? Pour ce qui est de l’affaire AKILEE, veut-on nous faire soulever une histoire d’une certaine parente d’un prétendu leader politique national, membre du staff de l’actuel directeur général de la SENELEC. Ou encore son refus d’accueillir la dépouille mortelle du savant Souleymane Atta Diouf sous prétexte que le défunt ne participait pas aux manifs de l’opposition en France. Faut être timbré pour accuser injustement un mort pour un motif politique…Et si on lui demandait pourquoi Wade, Decroix et l’opposition significative l’ont lâchés…?

Prêt au déballage !

La rédaction de Xibaaru