Retour forcé de Harry et Meghan à…Londres

Si Harry et Meghan pensaient être tranquilles au Canada, c’était sans penser à certaines obligations que le prince a promis de respecter. Le couple devrait donc être à Londres, en mars prochain, sur demande de la reine.

Ils pensaient s’éloigner pour se faire oublier. Mais ce n’est pas si simple. Depuis qu’ils sont au Canada, la vie de Meghan Markle et du prince Harry est toujours autant scrutée, si ce n’est plus. Même si ce n’est pas facile tous les jours, le prince Harry ne regrette aucunement d’avoir quitté la famille royale. Et Meghan Markle encore moins. A tel point qu’ils ne s’imaginent pas revenir de suite, même pas pour le mariage de Beatrice d’York. Si la reine Elizabeth II est obligée de faire avec, elle compte tout de même sur son petit-fils pour assurer le minimum, et répondre présent aux événements inscrits dans l’agenda avant qu’ils ne décident de quitter la monarchie britannique. Il y a donc certaines obligations que le prince Harry devrait bien être obligé de respecter.

Rendez-vous le 9 mars

Selon The Sunday Times, la reine a demandé à Harry et Meghan de rejoindre le reste de la famille royale à l’occasion de la journée du Commonwealth, célébrée à l’abbaye de Westminster le 9 mars prochain. Ce serait sûrement la dernière sortie du couple en terre britannique, accompagné d’Archie, avant de définitivement s’installer au Canada. Cette présence est également une façon pour le prince Harry de montrer son attachement à sa famille et à son pays, malgré son départ avec fracas. Reste à savoir comment se passeront les retrouvailles : depuis le Megxit, il y aurait de l’eau dans le gaz entre William et Harry. La journée du Commonwealth pourrait être alors l’occasion d’aplanir les différends… Ou de voir le fossé entre les deux frères continuer de se creuser.