Révélation: le président Burundais est mort du…coronavirus

Le président défunt Pierre Nkurunziza (photo de droite) et Evariste Ndayishimiye qui sera le prochain président (photo de gauche)

Le président burundais est décédé des suites du coronavirus , selon des médecins de l’hôpital où il a été transporté par avion après sa mort. C’est une révélation des médecins de l’Etat.

Le gouvernement Burundais  avait annoncé la cause du décès de Pierre Nkurunziza à la suite d’une crise cardiaque.

Une source médicale à l’hôpital de Karusi, où Nkurunziza est décédé, a confirmé que le président était en «détresse respiratoire» avant sa mort.

Des médecins de l’hôpital universitaire Kamenge de Bujumbura ont indiqué à l’AFP que le chef de l’institut de santé publique avait demandé le seul ventilateur de leur hôpital et le chef de notre service de réanimation «  au nom de la présidence  » lundi à 10h.

Le président Burundais a été transporté à l’hôpital de Karusi, mais il était «trop tard», il était «déjà mort», a indiqué une source médicale à Karusi.

Les soupçons étaient élevés, le président Burundais avait Covid-19 après que sa femme a été hospitalisée fin mai avec le virus. Un document médical vu par l’AFP a déclaré qu’elle avait été testée positive pour le virus et avait souffert de «détresse respiratoire».

Le pays africain a annoncé la mort «inattendue» de Nkurunziza le 9 juin, déclarant une semaine nationale de deuil.

laissez un commentaire