Sadio Mané et Mohamed Salah: La guerre est déclarée

Le début de saison du Liverpool FC a beau être très encourageant, il y a de la nervosité dans le vestiaire. Pour preuve, Sadio Mané, remplacé samedi en fin de match à Burnley (0-3), a craqué nerveusement, la faute à l’attitude de son coéquipier Mohamed Salah.

En ce début d’exercice 2019-2020, Jürgen Klopp peut s’enorgueillir de disposer d’un effectif particulièrement concentré et appliqué. Ce n’était pas forcément gagné d’avance, surtout après le sacre européen du printemps dernier, mais les Reds ont débuté cette nouvelle saison tambour battant. Si la couronne nationale avait échappé au club de la Mersey en 2019, Virgil van Dijk et les siens mettent tous les atouts de leur côté depuis la reprise des hostilités pour mettre la pression au tenant du titre, Manchester City. En ce sens, samedi soir, le LFC est allé conquérir un quatrième succès en autant de journées de Premier League, cette fois sur la pelouse de Burnley (0-3).

Un match qui a permis à Sadio Mané et Roberto Firmino de faire trembler les filets adverses, là où Mohamed Salah avait lui été efficace contre Arsenal le week-en précédent. Et voilà le Sénégalais et le Brésilien crédités chacun de deux réalisations en championnat, là où l’Egyptien a lui déjà fait la différence à trois reprises. Mais samedi, en fin de partie, l’ancien joueur de Chelsea, de l’AS Rome ou de la Fiorentina aurait pu encore gonfler son compteur personnel, puisqu’à la 80e minute de jeu, il a manqué une vraie opportunité d’enfoncer encore un peu plus les Clarets. Une situation que n’a pas du tout appréciée le Lion de la Teranga, puisqu’une passe de son partenaire lui aurait totalement ouvert le chemin du but adverse.

Sadio Mané, habituellement si placide, a ainsi pété les plombs au moment de son remplacement quelques instants plus tard, laissant complètement éclater sa colère. Le Sénégalais souffre-t-il désormais d’évoluer un peu trop dans l’ombre encombrante de l’Egyptien ? Peut-être l’ancien Messin commence-t-il aussi à se croire capable de glaner le Ballon d’or, lui qui a donc remporté la Ligue des champions, échoué en finale de la CAN et terminé meilleur buteur de Premier League en 2019, à égalité avec Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) et… Mohamed Salah. Un Salah qui avait lui marché sur l’eau en 2017-2018, avec notamment 32 buts inscrits en championnat. Le Sénégalais, qui avait inévitablement participé à la saison exceptionnelle de son coéquipier africain chez les Reds, attend désormais peut-être un peu plus de considération en retour. Une situation qui devrait être gérée en interne par un Jürgen Klopp qui a promis à l’issue de la rencontre qu’ils allaient « aller de l’avant ». Ce serait dommage de gâcher le très bon début de saison du Liverpool FC…