Sonko relance les complots pour éviter de parler de la « grossesse » de Adji Sarr

Ousmane Sonko, leader du Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité),

La meilleure stratégie de défense pour Ousmane Sonko est de se mettre dans la peau d’un adversaire farouche du régime du Président de la République Macky Sall, victime d’un complot ourdi par l’Etat afin de le liquider politiquement. Sur les faits précis, Ousmane Sonko ne cherche rien à nier des accusations portées contre sa personne par la jeune fille masseuse nommée Adji Sarr.

Viol ou pas, les accusations portées contre Ousmane Sonko sont très graves pour un acteur politique comme lui qui se dit de vertu. Adji Sarr a fait une sortie devant la presse pour déclarer publiquement qu’elle porte une grossesse suite aux liaisons qu’elle a eu avec Ousmane Sonko.

Cette grossesse que déclare porter Adji Sarr vient changer toutes les donnes. S’il s’agit d’un mensonge, il s’agira alors d’un des plus gros dans l’histoire du Sénégal. Ousmane Sonko ne peut plus éternellement se mettre face à l’évidence. Adji Sarr en grossesse, il lui faudra alors après la naissance de l’enfant qu’elle porte accepter de se soumettre à un test ADN pour savoir s’il est de lui ou non.

Ousmane Sonko ne peut plus se dérober. Les Sénégalais ne sont pas dupes, ils savent reconnaître le vrai du faux. C’est pourquoi Ousmane Sonko va devoir changer de fusil d’épaule. Il ne peut plus se permettre de se mettre à crier à toute voix qu’il est la victime d’un complot ourdi par l’Etat contre sa personne. Face à l’accusation de viol dont il se dit victime d’un complot d’Etat, la grossesse que déclare porter Adji Sarr reste un élément essentiel.

Si Adji Sarr est réellement enceinte, un test ADN sera vraiment nécessaire pour permettre aux enquêteurs chargés de l’affaire d’avancer réellement dans ce dossier. Cependant, tout porte à croire que, Ousmane Sonko ne tient pas du tout à ce que toute la vérité éclate dans cette affaire. Ousmane Sonko ne tient à rien d’autre pour se laver de tout soupçon, toute sa stratégie de défense consiste à crier au complot contre sa personne.

Ousmane Sonko fuit véritablement le débat pour voir des « complots » partout. Il doit arrêter cette stratégie de défense qu’il adopte et qui ne peut pas prospérer. Les Sénégalais sont loin d’être stupides. Viol ou pas, y’a-t-il eu des rapports sexuels entre lui et la jeune fille Adji Sarr ? Lui qui se veut un homme politique au-dessus de tout soupçon et qui se permet même de donner la leçon aux autres. Ousmane Sonko est pris dans son propre piège.

Une femme l’accuse de viol, et le voilà qui se met à crier partout au complot. Il refuse de répondre à la justice en se mettant dans la peau d’une victime d’un complot ourdi par l’Etat. Il refuse de se soumettre à un test ADN et met le feu partout dans le pays. Et il récidive.

Il lance le « complot de terrorisme » qui se prépare contre sa personne. Ousmane Sonko cherche à noyer le poisson. Trop facile ! Il n’est pas encore sorti de l’affaire Adji Sarr qu’il cherche à brouiller les pistes en parlant d’un autre « complot » qui se prépare contre sa personne. Ça suffit, les Sénégalais ont besoin de connaître toute la vérité ! Ousmane Sonko doit éclaircir l’opinion sur la grossesse de Adji Sarr. Il doit arrêter de vouloir détourner à chaque fois l’attention des Sénégalais vers la spirale du complot interminable.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire