Ultimate magazine theme for WordPress.

Election 2024 : Vendeurs de poulets et de bouillon…à l’assaut du Palais

0

Le Sénégal est foutu. Il faudrait bien que Serigne Touba, El Hadj Malick Sy, Mawlana Cheikh Ibrahim Niass et tous les saints du Sénégal nous viennent en aide. Après l’académicien Senghor, le fonctionnaire Abdou Diouf, l’économiste Abdoulaye Wade et l’ingénieur Macky Sall, une vendeuse de poulets et un marchand de bouillon, parce que milliardaires, veulent s’asseoir au Palais pour diriger 18 millions de Sénégalais. Gérer un poulailler et vendre des cubes alimentaires suffisent-ils pour commander ce grand pays qu’est le Sénégal, avec ses hauts magistrats, sa grande armée, ses 200.000 fonctionnaires, toute cette jeunesse agitée ? Pourront-ils sécuriser et gérer le Pétrole et le Gaz du Sénégal ?

C’est le Sénégal à l’envers. Tout le monde se lève et déclare vouloir le diriger. Alors que la plupart d’entre eux n’en ont ni la capacité, ni les compétences. Ont-ils un seul programme pour convaincre l’électorat sénégalais à leur accorder sa confiance ? Gérer un étal de bouillon et vendre des poulets sont des commerces qui concernent des objets. Mais le peuple n’est ni un tas de volailles encore moins une variété de cubes alimentaires pour aromatiser des sauces.

vendeuse
Anta Babacar Ngom patronne de restaurant 100% féminin

Anta Babacar Ngom a versé ses 30 millions de caution. Cette vendeuse cherche toujours le nombre requis de parrainages. Elle vise le fauteuil présidentiel. Elle a vendu autant de poulets pour payer 30 millions FCFA ou c’est son père qui lui gracieusement donné cet argent. Il lui reste le cap des parrainages à franchir pour que sa candidature soit validée. Ce qui n’est pas une mince affaire. En tout cas, Anta Babacar Ngom a versé sa caution.

Anta Babacar Ngom n’a pas totalement réussi les implantations des restaurants de poulets frits au Sénégal. Celui de Mbour est fermé et d’autres ont du mal à faire des recettes. Pourquoi nous parlons des restaurants de Anta Babacar Ngom, c’est parce que c’est sa première expérience commerciale en dehors de Sedima (société de son père).

Mais quelle mouche a bien pu piquer la vendeuse Anta Babacar Ngom qui passe de la vente de poulets à la gestion d’un pays peuplé de 18 millions de poulets…pardon d’habitants ? « Billahi Anta dou nitt ». Au lieu de se préoccuper de ses restaurants de poulets frits qui ont du mal à prendre de l’envol, elle veut gérer le Sénégal. Comme si les Sénégalais sont prêts à envoyer au Palais, une personne qui n’a aucune expérience de la gestion des affaires publiques.

Et notre fameux milliardaire invisible, marchand de bouillon ? Qui peut nous donner une photo assez claire de Abdoulaye Sylla ? 30 quotidiens et 200 sites en ligne, tous se trompent en publiant la photo de Cissé Kane Ndao, haut fonctionnaire et Directeur de cabinet d’un ministère de la place, pour illustrer le visage de Abdoulaye Sylla.

vendeuse

Malgré toutes les mises au point de Cissé Kane Ndao qui demande aux médias de ne plus publier ses photos et le prendre pour Abdoulaye Sylla, les services de communications de ce dernier n’ont jamais voulu rétablir la vérité en envoyant à la presse les vraies photos du milliardaire. Personne donc ne connait son visage et il aspire à diriger le Sénégal. Alors qu’à cette étape de pré-campagne, tous ceux qui ambitionnent de diriger le pays, doivent se montrer visibles.

C’est ce marchand de bouillon invisible qui veut diriger le Sénégal…Mais avec quel visage ? Celui de Cissé Kane Ndao ou par la dénomination sociale de sa société qui est toujours associé à son nom comme s’il existait mille Abdoulaye Sylla « milliardaire » au Sénégal. Finalement, c’est voter pour une ombre. Tout se passe comme si on se moque des Sénégalais.

Contrairement à Anta Babacar Ngom, Abdoulaye Sylla n’a pas encore déposé sa caution à la Caisse de dépôt et des consignations (CDC). Sans doute qu’il attend de collecter le nombre de parrainages requis avant de déposer sa caution. Abdoulaye Sylla doit avoir de la peine pour réunir le nombre de parrainages requis, c’est pourquoi il tarde à déposer sa caution.

Il y en a certaines candidatures qui sont annoncées, mais qui ne sont destinées qu’à distraire les Sénégalais. Ce sont des candidatures de diversion. Car, elles ne vont jamais prospérer. Des candidatures qui, comme ballons de baudruche, vont faire pschitt. Plus on est fou, plus on rit. C’est dire que certains qui ont déjà annoncé pompeusement leur candidature, jetteront l’éponge avant même l’annonce par le Conseil constitutionnel de la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle de février 2024.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra