Abdou Karim Fofana à Ndengler : « Je ne vous ai jamais demandé de laisser vos terres… »

En visite, ce mardi 14 juillet, à Ndengler, en compagnie du ministre de l’Intérieur, le ministre de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène publique a tenu à rétablir la vérité des faits liés à la nature de sa médiation dans l’affaire opposant les populations de Ndengler au patron de  la Sédima.
Prenant à témoin le chef de village de Ndengler et les autres représentants du village avec qui il s’entretient régulièrement, Abdou Karim Fofana a rappelé n’avoir jamais demandé aux populations de laisser leurs terres à la Sédima en échange d’autres terres contrairement à ce qui a été dit dans quelques organes de presse.
Il s’agissait tout simplement, comme on peut l’entendre sur cette vidéo ( ci-dessous), de rapporter à chaque partie les propositions de l’autre, ce qui est la base de toute médiation qui se veut bénéfique aux différents protagonistes. Ainsi, a-t-il rapporté la proposition de la Sédima relative à l’aménagement d’autres terres pour les paysans de Ndengler et celle des populations demandant à continuer d’occuper les terres qui font, aujourd’hui, objet de litige même s’ils n’excluent pas des perspectives de collaboration avec l’entreprise en question. A ce stade, les négociations se poursuivent et une solution à l’amiable pourrait être trouvée grâce, notamment ,à la complémentarité entre le ministre de l’Urbanisme et son homologue de l’Intérieur.