Abidjan : il tue sa petite amie et jette le corps dans un ravin

Le commissariat du quinzième arrondissement d’Abidjan avait reçu une plainte de disparition d’une jeune fille de 26 ans, le dimanche 30 août 2020 alors qu’un corps sans vie venait d’être découvert dans un ravin à Abobo, une des communes les plus peuplées d’Abidjan.

Selon les constats faits par la police mercredi 02 septembre 2020, le corps retrouvé dans « un ravin profond d’environ 25 mètres, appartenait à une jeune fille vêtue de robe fleurie, couchée sur le dos en état de putréfaction, ne portant à l’œil nu aucune trace de violences »

En effet, le commissariat du 15ème arrondissement d’Abidjan avait reçu quelques jours après la plainte de disparition venant du père d’une jeune fille de 26 ans. Selon les sources, la jeune fille avait informé sa sœur qu’elle se rendait chez son ex-petit copain qui n’est autre que le père de son enfant. Pour elle, lui rendre une visite soudaine serait une solution pour régler leurs différends à propos des charges de l’enfant.
Le commissaire chargé de l’affaire a su faire un lien entre la plainte et la découverte du corps.

Sans plus hésiter, l’ex-petit ami de la victime est passé à l’interrogatoire avec perquisition de son appartement. Sur ce, l’accusé en question a avoué être l’auteur du meurtre de son ex-petite amie. Il a de ce fait confié que la jeune fille s’en était prise à lui avec un couteau en main, chose qui ne l’aurait pas empêché de lui répliquer des coups de pierres sur la nuque, ce qui a entraîné sa mort. Après le drame, il déclare avoir transporté et jeter le corps dans un ravin.