Ultimate magazine theme for WordPress.

Adama Gaye : «Si la Justice ne se ressaisit pas…»

0

Médiateurs et Justice: Pas de micmacs!

Des voix s’élèvent de plus en plus pour convoquer les autorités traditionnelles et religieuses afin qu’elles interviennent afin de calmer le climat tendu et délétère sur le pays. Au même moment, le peuple se demande ce que la Justice va faire dans le contexte actuel où son action est sous étroite surveillance.

On peut commencer par dire que refuser les appels aux médiations, si elles relèvent d’une dynamique fumiste, est un droit pour les démocrates soucieux de mettre le pays sur des rails sérieux.

Les guides religieux, en particulier, qui ont perdu une grande partie de leur aura pour avoir eu des postures incompréhensibles, sont obligés de se ressaisir. Pour faire cette mue, ils doivent se garder d’apparaître comme les sauveteurs des criminels menés par Macky Sall quand ils sont dos au mur.

Sur un autre plan, concernant la justice, couchée et ennemie du peuple Sénégalais, c’est le lieu de mettre en garde l’assassin de la démocratie et de l’Etat de droit que l’on a entendu, maintenant que le pays est devenu un chaudron, se poser en « prétendu » défenseur de la Justice et de ses acteurs.

Que Macky Sall le sache: si la Justice ne se ressaisit pas, en cessant d’être à sa solde, elle devient automatique un gibier digne d’être ciblé.

Le temps des ruses est révolu. Quiconque mise sur les techniques révolues qui les soustendent, sous le manteau de la justice ou de la religion ou de n’importe quelle autre force sociale, en sera pour ses frais.

Quant à Macky Sall, il n’est pas trop tard pour lui intimer l’ordre d’enlever ses doigts, sales, de l’image de la justice, de la religion et de la société, qu’il a fini de ternir durablement…

Adama Gaye

laissez un commentaire