Ultimate magazine theme for WordPress.

Adama Gaye sur le vaccin : « les Français nous prennent pour des bêtes de somme »

Adama Gaye, Journaliste en exil au Caire
0

Vous avez été nombreux à me parler de ces médecins français qui proposent qu’un vaccin contre le covid19 soit testé sur les Africains. 

Mon analyse de ces propos va surprendre. Si on en est arrivé à ce que des français osent nous prendre pour rien moins que des bêtes de somme ou des statistiques pour leurs tests médicaux, c’est parce que nous nous faisons manquer de respect. Quel médecin français ose prendre les Chinois, les Russes, les Indiens, les Argentins ou les Saoudiens comme des cobayes ?

Combien de fois les dirigeants africains, du chef d’état au ministre de la santé, ne se sont réjouis de recevoir de l’aide d’officines douteux sans nous dire la contrepartie: rien n’est gratuit dans ce monde, rappelons-le !

En écoutant les deux français, j’ai cru deviner que des tests, sans doute à une échelle faible, ont déjà commencé en Afrique.

Déni, dénégation, défensive, dépendance: si des pays, comme le Sénégal, préfèrent financer des structures comme Alsthom, avec un TER à centaines de milliards perdus, ou un inutile stade olympique de 150 milliards, au lieu de capaciter les ressources médicales et sanitaires, comment pouvons-nous même être de la course planétaire ?

Qu’on se le dise: les vaccins naissent de tests. Ailleurs, ça se fait par consentement et au grand jour avec des objectifs précis.

L’Afrique ne doit pas être à la marge de l’histoire en adoptant des postures de rejet sans se poser la question de savoir comment elle peut participer à la guerre des découvertes dans la santé !

Condamner les médecins français est une chose, se regarder dans un miroir pour comprendre pourquoi on nous manque tant de respect, une autre ! “Si une hyène s’en prend à un individu, c’est sa démarche qui l’en autorise”, dit un proverbe wolof…

Et, dites donc, qui va s’en prendre à un président nigérien promoteur de la théorie Guterressienne des millions de morts africains?

Adama Gaye, Le Caire, 4 Avril 2020

Auteur de : Otage d’un État, Éditions l’harmattan…

laissez un commentaire