Amadou Bâ plaide pour un moratoire sur la dette jusqu’en 2021

Présent lors du rassemblement annuel des Nations unies à New York, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou Bâ, est revenu sur l’importance de mesures fiscales allant dans le sens d’aider les États dans leur résilience économique. De ce fait, Amadou Ba a profité de cette tribune pour exhorter « l’Union africaine à poursuivre les démarches en direction de nos partenaires en vue d’étendre ce moratoire jusqu’en 2021 ». Par ailleurs, les présidents nigérien et ivoirien ont profité de la rencontre pour « demander une annulation pure et simple de la dette des pays africains ».