Ultimate magazine theme for WordPress.

Amadou Ba tombe dans le piège des faucons…Macky désavoué partout

1

Du jamais vu au Sénégal ! Jamais un candidat à la présidentielle n’aura été aussi humilié. Mais il faut aussi dire  qu’un président de la République n’aura subi de revers aussi bien au plan national qu’au plan international. Il y en avait qui voyaient venir mais beaucoup s’accordaient que l’élection présidentielle au Sénégal ne pouvait être une seule fois reportée. Amadou Ba, le candidat désigné de la mouvance présidentielle à l’élection présidentielle était combattu dans son camp. Et les derniers évènements ont montré que le candidat a finalement subi les foudres des faucons…Et le président de la République fortement critiqué.

Tout le monde s’accorde à dire qu’Amadou Ba est le principal favori de l’élection présidentielle si celle-ci se tient à la date échue. Seulement des membres malintentionnés de l’APR ont décidé de barrer la route à Amadou Ba qui était en roue libre vers le Palais si seulement l’élection présidentielle se tenait à la date du 25 février de cette année. Depuis que Macky Sall avait choisi Amadou Ba pour qu’il soit candidat de la mouvance présidentielle, ils ont commencé à ourdir toutes sortes de complots pour faire échouer sa candidature.

amadou

L’on a tous vu les sorties successives de Mame Mbaye Niang, Souleymane Jules Diop…qui se sont tous mis à remettre en cause la crédibilité de la candidature d’Amadou Ba. Leur complot a en partie abouti. Ils ont profité de la remise en doute de deux membres du Conseil constitutionnel par le Parti démocratique sénégalais (PDS) qui les accuse de corruption de la part d’Amadou Ba.

Et qu’est-ce qu’ils font, ils activent les députés de Benno Bokk Yaakaar (BBY) pour faire bloc avec le PDS et voter la création d’une Commission d’enquête parlementaire sur les faits indiqués. Ce qui fragilise visiblement Amadou Ba que l’on accuse injustement de corruption. Car, visiblement il y a un deal entre le PDS et les faucons du Palais. Ils veulent créer les conditions pour dénigrer Amadou Ba et rendre illégale sa candidature.

Ce complot aura du mal à penser. Pour la première fois, un Président de la République du Sénégal en exercice, prend une mesure et se fait désavouer aussi bien au plan national qu’international.

Les faucons du Palais et le PDS font subir un désaveu à Macky de toutes parts

amadou

Macky Sall est chahuté partout. Pourtant que lui aussi n’est qu’une victime des agissements de ces faucons alliés au PDS. Ils ont profité de leur alliance de circonstance pour livrer de fausses informations à Macky Sall et l’obliger ainsi à repousser l’élection présidentielle. Ce qui leur donne le temps de mieux manœuvrer pour saboter la candidature d’Amadou Ba. Un plan vraiment machiavélique.

Malheureusement tout ceci est en train d’écorner l’image du Sénégal et de Macky Sall qui pourtant beaucoup œuvré pour le rayonnement du Sénégal à tous les niveaux. Les guides religieux d’habitude qui appuyaient toutes les actions du pouvoir, marquent à l’unanimité leur désaccord avec le Président de la République de reporter la date de l’élection présidentielle. Une première. Cela ne s’arrête pas là. La communauté internationale s’y met.

Pour la première fois, l’Union africaine (UA) s’exprime sur des affaires intérieures sénégalaises en désapprouvant la position affichée par le pouvoir. Le Président de la Commission de l’UA dans un communiqué soutient avoir « appris le report des élections présidentielles en République du Sénégal avec préoccupation tant la situation politique dans ce pays où le modèle démocratique a toujours été salué avec haute appréciation, ne saurait laisser aucun africain indifférent. »

Comme si cela ne suffisait pas, c’est la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pourtant d’un syndicat des Chefs d’Etat en exercice qui « exprime son inquiétude face aux circonstances qui ont conduit au report de l’élection et appelle les autorités compétentes à favoriser les procédures afin de fixer une nouvelle date ».

L’Union européenne (UE) n’est pas aussi en reste. Dans un communiqué, elle lance un appel « tous les acteurs à œuvrer, dans un climat apaisé, à la tenue d’une élection, transparente, inclusive et crédible, dans les meilleurs délais et dans le respect de l’Etat de droit, afin de préserver la longue tradition de stabilité et de démocratie au Sénégal ».

La France ainsi que les Etats-Unis ne restent pas en dehors de tout cela. Les Etats-Unis se déclarent « profondément préoccupés » et pressent les autorités sénégalaises de fixer « rapidement et dans le calme » la nouvelle date de l’élection présidentielle. Pour sa part, la France lance un appel « à lever les incertitudes autour du calendrier électoral pour que les élections puissent se tenir dans le meilleur délai possible et dans le respect des règles de la démocratie sénégalaise ».

Les faucons du Palais alliés au PDS ont réussi à faire subir à Macky Sall un tel désaveu de la part de la communauté internationale. Que c’est triste !

Afficher les commentaires (1)
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra