Amnesty international : L’armée américaine accusée de meurtre sur des civils

L’ONG Amnesty international a accusé l’armée américaine stationnée en Somalie d’avoir tué des civils lors d’un raid aérien en mars dernier.
L’organisation qui précise avoir détenus des preuves, les trois hommes tués étaient des agriculteurs et non des djihadistes d’Al-Shabbab.
Pour rappel depuis l’arrivée au pouvoir du Président Donald Trump, l’armée américaine a intensifié en 2019 ses attaques par drones en Somalie contre les Al-Shabbab, rapporte koaci.com.