Ultimate magazine theme for WordPress.

Ansoumana Dione à Diouf Sarr : « changer le visage de Dakar, commence d’abord avec… »

Ansoumana Dione (à gauche) et Abdoulaye Diouf Sarr (à droite)
0

Locales de 2022 : Ansoumana DIONE écrit à Abdoulaye DIOUF SARR sur l’errance des malades mentaux à Dakar

Monsieur le Ministre,

Devant les femmes de votre coalition de Benno Bokk Yakaar, vous leur avez promis de changer le visage de Dakar, une fois élu. Avez-vous oublié que cela passe d’abord par la résolution du problème de l’errance des malades mentaux ? Depuis 2017, vous êtes à la tête du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale et vous n’êtes pas capable d’apporter des réponses à cette grande préoccupation des populations dakaroises.

Si Dakar est devenue trop sale, c’est d’abord à cause des malades mentaux errants. Leur présence massive dans les rues, offre une image négative de la Capitale, avec ce spectacle désolant qui est également source d’insécurité et l’insalubrité. En clair, vous n’êtes pas, du tout, cohérent dans vos propos et tenons à vous faire cette remarque. Changer le visage de Dakar, n’a jamais été votre préoccupation, comme vous le dites.

Depuis plusieurs semaines, vous passez tout votre temps à rencontrer des organisations de femmes, entre autres. Avez-vous pensé, une seule fois, à recevoir les associations en santé ou de personnes vivant avec un handicap, qui dépendent pourtant de votre vaste département ministériel ? Vous avez fait le choix irréfléchi de les ignorer. Mais, sachez que vous pourrez pas gagné à Dakar, dans ces conditions.

Vous en souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations les meilleures.

Rufisque, le 23 novembre 2021,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

laissez un commentaire