Ultimate magazine theme for WordPress.

Awa Mbacké (Pastef) : «Keur Massar tournant historique de la lutte pour la liberté»

0

Le 22 janvier 2023 Keur Massar dans la banlieue dakaroise, a vibré au rythme d’une mobilisation exceptionnelle des patriotes et des sénégalais épris de justice.

Ce jour marquera à jamais un tournant dans la vie politique du pays mais particulièrement celui de tous les sénégalais conscients du danger qui guette notre pays.

Le discours du président Sonko, résolu à mettre un terme à cette mascarade montée de toutes pièces, et l’engagement infaillible de la jeunesse déterminée à faire face à un régime aux abois dépourvu de tout sens moral, sont des déterminants majeurs qui alertent à suffisance sur le ras-le –bol des sénégalais relativement aux manœuvres politiques interminables et déloyales d’un pouvoir incapable de prendre en charge les priorités et les urgences du pays.

Le régime moribond en place a tout a tout intérêt à ne pas franchir le Rubicond.

Ousmane Sonko, des le déclenchement de la procédure pénale, a accepté de bonne grâce, de subir les rigueurs de la loi afin faciliter la manifestation de la vérité, nonobstant la grossièreté des accusations et le caractère évident d’une machination grotesque et sordide visant à éliminer un leader charismatique qui incarne aux yeux des sénégalais l’espoir d’un avenir meilleur dans une société plus juste plus équitable ou le mérite la compétence et l’intégrité seront restaurés.

A travers le cri du cœur sorti de milliers de poitrines des militants ou simples citoyens présents, et par-delà, des millions de sénégalais qui se sont associés à la manifestation par le biais des réseaux sociaux, un avertissement solennel et pacifique est lancé à un régime qui a dépassé toutes les limites dans sa tentative désespérée de conserver à tout prix le pouvoir qui lui a été librement confié par le Peuple sénégalais, seul détenteur de la Souveraineté.

Ousmane Sonko ne sera nullement l’agneau du sacrifice d’une machination grotesque, les sénégalais de tous âges en ont pris l’engagement face a un pouvoir politique désemparé et terrorisé par la perspective inéluctable de la perte de pouvoir.

La mise en garde solennelle adressée au régime par les sénégalais pour la cessation définitive de l’acharnement délibéré, arbitraire et sordide exercé sur Ousmane Sonko, est aussi un signal fort adresse pour exiger la restauration des libertés confisquées, la fin des arrestations arbitraires et meurtres sans coupables ainsi que des cruautés notoires pratiquées sur des citoyens exerçant des droits qui leur sont garantis par la Constitution.

Le président Sonko et les militants de Pastef sont calomniés, insultés, emprisonnés ou tués parce qu’étant tout simplement porteurs d’une offre politique qui a fini de convaincre l’écrasante majorité des sénégalais, tout en représentant un motif d’espoir pour des millions d’africains spoliés de leurs ressources et plongés dans les méandres d’une pauvreté chronique ainsi que d’une précarité effroyable.

L’arbitraire exerce par une minorité de kleptocrates sans scrupules ne passera plus, et les sénégalais surtout les jeunes sont déterminés à faire face au monstre !

L’acharnement et l’instrumentalisation des Institutions au service d’un homme, a des fins de liquidation du porte-étendard des espoirs et aspirations de la jeunesse sénégalaise qu’est Ousmane Sonko ne seront plus admis ni tolères !

Awa Mbackè Pastef Darou Mouhty !

laissez un commentaire