Ultimate magazine theme for WordPress.

Biguine Guèye fait ressortir les gros défauts de Sonko

Le journaliste Mamadou Biguine Gueye (à droite) et l'opposant Ousmane Sonko (à gauche)
0

SONKO OU LE PROTOTYPE D’UNE INCOMPRÉHENSIBLE VIOLENCE VERBALE

Ses propos lors de son meeting de Keur Massar ont été d’une inimaginable violence. Diantre, qu’est-ce qui tourmente cet homme depuis l’annonce de l’imminence de son procès avec Adji Sarr ? Qu’a t-il fait à sweet beauté ? Que veut t-il cacher aux Sénégalais et à ses militants et sympathisants ? « Macky dina niou rey mbaa niou rey ko »,… »J’ai déjà fait mon testament « … »Yene la denk sama bop « , « Dina niou khekh « …On sent une peur manifeste dans les propos de cet homme qui semble incarner le guerrier. Il souhaite le chaos au Sénégal. Que Dieu nous en Préserve. Il oublie que lorsqu’il allait voir cette paysanne devenue masseuse-kinesi…de circonstance, ceux qu’il appelle aujourd’hui à aller mourir dans les rues n’étaient pas au courant. Ils étaient confinés, contre leur gré ndeysane, pour un couvre feu qui était décrété pour sauver tout un peuple face aux ravages du périlleux virus COVID 19 à l’époque. La violence appelle la violence. Et cet homme n’a aucune raison d’appeler à la violence après s’être lui-même fourré le doigt dans l’œil !

Quelques remarques sur SONKO, qui sapent la cohésion sociale :

– Il n’est d’aucune confrérie au Sénégal

– Il ne tolère pas les minorités religieuses

– Il a une haine viscérale contre l’Occident

– Il n’a jamais appelé à la paix en Casamance où il souhaite une monnaie locale, donc l’indépendance de cette belle région du territoire national.

Jamais un homme politique n’a été aussi controversé de l’histoire du Sénégal. Il n’a aucune expérience de l’État, il n’a aucune intelligence stratégique, il est fougueux, intolérant et réfractaire au dialogue. Donc il n’a aucun bagage diplomatique à même de pousser les Sénégalais avertis à le porter au pouvoir. Enfin il est complexé, fourbe et très jaloux. Après s’être enrichi aux impôts et domaines sous l’aile protectrice de Tahibou Ndiaye, cet ancien syndicaliste riche comme Crésus fait le Saint. Il n’est pas Saint, il est pire que Tartuffe. Lui confier ce pays construit par les pionniers comme Senghor, Lamine Gueye, Mamadou Dia, Waldiodio Ndiaye, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade, Macky Sall….serait synonyme d’un suicide national.

Mamadou Biguine Gueye

laissez un commentaire