Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce membre de la famille présidentielle va couler Macky Sall

0

Au royaume de Macky Sall, la question du troisième mandat continue d’alimenter les débats. À treize mois de la présidentielle, les juristes et constitutionnalistes débattent sur la recevabilité de la candidature du chef de l’État. Si beaucoup d’universitaires ont disqualifié Macky, au sein de Benno Bokk Yakaar, on soutient la candidature de l’actuel locataire du Palais. Mais ces efforts risquent d’être vains. Une menace interne a été détectée et elle va plomber les calculs des Aperistes. Cette menace vient directement de la famille présidentielle…

Au sein de Benno Bokk Yakaar, la candidature de Macky Sall aux élections n’est plus une probabilité. Désormais c’est une certitude. Les membres de la mouvance présidentielle ont engagé la bataille pour faire valider cette candidature très contestée. Ils devront sortir la grosse artillerie pour arriver à convaincre les sénégalais et aussi une opposition qui ne souhaite pas voir Macky compétir. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du désenclavement (MITTD) pourrait faciliter la tâche à l’opposition. Son refus de quitter le gouvernement est une aubaine pour les opposants.

mackyIls accusent tous Macky Sall de protéger son beau-frère qui a étalé son incompétence dans tous les départements ministériels où il est passé. Les derniers accidents qui ont coûté la vie à près de 65 sénégalais auraient pourtant dû pousser Mansour Faye à rendre le tablier. Mais le président a préféré le maintenir à son poste. En lieu et place de le virer, le chef de l’Etat a pris 23 mesures sans pour autant réfléchir aux conséquences. Car pour les transporteurs, ces mesures sont un manque à gagner.

Avec l’augmentation des prix, il serait suicidaire de faire appliquer toutes ces mesures. D’où la reculade du gouvernement en différant l’interdiction des porte-bagages qui sont souvent au cœur des accidents avec la surcharge qu’ils créent.

Cette volonté de vouloir coûte que coûte protéger Mansour Faye va être un frein dans les projets de Macky Sall. Les sénégalais ont suffisamment démontré qu’ils ne veulent plus voir ce ministre catastrophe dans le gouvernement. Sa venue à l’hôpital de Louga, après l’accident sur la route de Sakal qui a fait 22 morts, le prouve à suffisance. Malgré la douleur, les personnes qui étaient sur place, l’ont hué avant de l’inviter à démissionner. Il a fallu évacuer une partie des personnes au sein de l’hôpital pour que la visite puisse se tenir. Ce qui n’empêche pas à Macky de faire la sourde oreille. Laissant Mansour faire comme bon lui semble.

Le gouvernement a échappé à la grève des transporteurs de ce mardi. Mais si Macky Sall maintient Mansour Faye dans ses nouvelles fonctions, les sénégalais vont payer fort pour son entêtement. Ces mesures prises pour sauver le maire de la vieille ville ne seront pas sans conséquences. Avec l’augmentation du prix des carburants, elles auront des conséquences sur la population. Les transporteurs risquent de se radicaliser. Et les clients ne vont pas accepter une nouvelle hausse des prix. La recrudescence des accidents a fait accroître la colère de la population contre le beau-frère du président.

macky
Mansour Faye en charge du MITTD

Mansour Faye torpille tous les efforts de Macky Sall qui est en campagne électorale pour sa troisième candidature. L’incompétence du maire de Saint-Louis sera toxique pour la mouvance présidentielle. Partout où le chef de l’Etat passera, on va lui rappeler qu’il continue de garder un boulet dans son gouvernement. 65 morts justifient amplement le limogeage de cet homme qui a tué tous les ministères où il est passé. Une chose qui ne risque pas d’arriver sitôt vu que la première dame a fait de son frère un superpuissant qui traite les magistrats de l’OFNAC de politiciens encagoulés.

Mais le président ne peut plus reculer. S’il tient vraiment à son troisième mandat, il devra éjecter Mansour Faye. Cet homme a été incapable d’appliquer toutes les mesures prises jusqu’à nos jours. Si Mansour Faye avait fait son travail convenablement, ces morts auraient pu être évitées. Il a failli en tant que ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement. Il a aussi échoué comme ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale. Désormais, il se perd en tant que ministre des Transports.

Partout où le maire de Saint-Louis est passé c’est la catastrophe. Avec l’apparition du rapport de la Cour des comptes sur la gestion du Covid, son nom rime avec scandales. De la gestion catastrophique de l’affaire Suez, en passant par les inondations à la polémique sur l’argent des Jakartaman et sur le riz de la pandémie. Mansour a raflé la palme de l’incompétence. Il n’a fait aucun effort pour s’améliorer malgré les critiques. Ce mal doit être éradiqué avant qu’il ne soit trop tard.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire