Classe politique : Comment Ousmane Sonko s’isole

Depuis la dernière élection présidentielle avec les résultats qui en sont issus, Ousmane Sonko se sent pousser des ailes. Voilà, un monsieur qui n’a pu se retrouver député à l’Assemblée nationale que grâce au système du plus fort reste lors des élections législatives, mais qui du coup, a pu grapiller des points pour se retrouver troisième lors de la présidentielle. Des circonstances se sont produites pour que le leader du Pastef en arrive à se retrouver troisième, lors de l’élection présidentielle. Ousmane Sonko se doit de bénir le ciel d’être candidat à une élection présidentielle dont deux principaux challengers du Président Macky Sall, à savoir Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall n’ont pu s’aligner. Tous deux ont vu leurs candidatures être rejetées par le Conseil constitutionnel, du fait de leurs déboires judiciaires.

A défaut de ce qu’ils veulent, beaucoup d’électeurs ont été contraints de voter pour Ousmane Sonko, car pour des raisons qui tiennent à autre chose, n’ont pas voulu voter pour les autres candidats de l’opposition à l’élection présidentielle. Depuis, Ousmane Sonko est devenu inarrêtable. Dans ses pensées, il se sent fort. Ousmane Sonko à qui il faut souhaiter un bon dodo, se voit dans ses rêves comme le futur Président de la République du Sénégal.

Le leader du Pastef devient même un donneur de leçons au sein de la classe politique. Ousmane Sonko se met dans la peau de porteur d’initiatives au sein de la classe politique. Il snobe tout le monde. Il ne participe à aucune initiative de l’opposition. Car, voilà un individu qui se croit supérieur à tout le monde. Pour Ousmane Sonko, seule sa parole fait preuve d’Evangile, seul lui a le droit de convenir où le combat politique doit être porté. Alors que, sans s’en rendre compte, il est en perte de vitesse. Les Sénégalais se lassent de certaines de ses sorties intempestives, qui ne consistent qu’à jeter de la poudre aux yeux. Et Ousmane Sonko, sans s’en rendre compte, est en train de s’isoler. Il devient un singleton au sein de la classe politique.

La rédaction de Xibaaru