Ultimate magazine theme for WordPress.

Corruption en Guinée : Doumbouya promet d’être intransigeant

0

En prenant le pouvoir en septembre 2021, le président guinéen Mamadi Doumbouya avait affiché son intention de lutter contre la corruption dans son pays. Plusieurs ex-responsables du régime Condé (Alpha) ont été poursuivis dans ce cadre. Cette campagne anti-corruption n’épargne pas les collaborateurs du chef de la transition guinéenne. En novembre 2022, Yaya Sow, le ministre des infrastructures et des transports et sept de ses collaborateurs avaient été limogés dans une affaire de tentative de corruption présumée relative aux marchés publics.

Lors de la traditionnelle présentation de vœux à ses compatriotes le samedi 31 décembre 2022, Mamadi Doumbouya a promis de continuer à mettre de l’ordre dans les comptes publics. « La lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite demeure mon cheval de bataille. Nous pouvons être fiers du travail accompli et j’en appelle au sens de responsabilité du peuple de Guinée (pour qu’ils continuent) à soutenir les actions visant à lutter contre la corruption et le détournement de deniers publics. Au cours de l’année écoulée, nous avons mis l’accent sur la reddition des comptes publics et la récupération des biens de l’Etat » a déclaré le chef de la junte au pouvoir.

Il s’agit selon lui, d’une entreprise difficile mais nécessaire pour le développement de la Guinée. « En m’engageant dans cette voie avec le comité national de rassemblement pour le développement, je savais que le parcours n’était pas facile. Aujourd’hui nous pouvons nous féliciter du résultat auquel cette opération a abouti. Soyez rassurés, je n’ai pas d’amis ou de familles, face à la corruption et le détournement de deniers publics, Comme je vous l’avais promis, ma main ne tremblera pas » a-t-il prévenu.

Avec Seneweb

laissez un commentaire