Côte d’Ivoire : Des militaires tabassés

Des militaires ivoiriens

Des militaires tabassés en Côte d’Ivoire. A en croire nos confères de Linfodrome qui ont pris la peine de relayer l’information, les faits se sont produits dans la commune de Yopougon.

Des éléments de Forces armées de Côte d’Ivoire (Faci) sont en mauvaise posture à Yopougon.  Ils  ont battu en retraite face à des  jeunes exerçant dans le milieu du transport communément appelé Gnambro.

Des militaires au nombre de dix ont été tabassé par des « Gnambro ». Selon Linfodrome, quatre des militaires sont cachés dans un supermarché situé non loin de la gare de taxi appelée « Lavage ». Ils seraient à sang. Les six autres ont pris la poudre d’escampette.

A l’origine de cette bagarre, une histoire de téléphone portable volé. Un des corps habillés s’est fait volé son appareil. A en croire la même  source, le militaire aurait reconnu le voleur aux environ de Yopougon Lavage. Alors il fait appel à ses amis pour lui prêter main forte.

Ils sont arrivés dans un cargo et les discussions ont été entamées. Mais les choses ont viré à la violence. Les Gnambro dont on accusait l’un des leurs se sont  pris aux éléments des Faci.

Ils ont pris le dessus sur leurs adversaires dont six (6) ont pris la fuite et quatre (4), souillés de sang, sont réfugiés dans le supermarché.

laissez un commentaire