Dahra-Djoloff…la commune qui résiste au covid-19

En un temps record, la commune de Linguère vient de subir son 6e cas positif au coronavirus. Des cas détectés à l’hôpital Magatte Lô où médecins, infirmiers, agents de surface et caissiers sont positivement touchés. Pendant ce temps, la commune jumelle de Dahra-Djoloff résiste toujours à la Covid19 avec zéro cas. D’où son statut de champion de la résistance au coronavirus. Mais pour combien de temps ? s’interroge « Le Témoin » quotidien. Surtout que quand Linguère tousse, Dahra s’enrhume… En tout cas, si le département de Dahra-Djoloff continue toujours de résister à l’épidémie, c’est parce que le préfet Mbassa Sène, le maire mao Ndiaye et le médecin-chef Abdou Ndiaye ont très tôt pris des mesures de prévention précoces. Car le début de l’épidémie c’est-à-dire bien avant l’état d’urgence sanitaire, les autorités départementales avaient mis en place des check-point sanitaires sur l’axe Touba-Dahra. Sous la supervision des gendarmes, des agents de la Croix-Rouge et des éléments du service d’Hygiène, les véhicules particuliers et bus de transport en commun circulant sur cet axe routier sont immobilisés. Et les passagers sont invités à descendre pour se laver les mains avec des gels hydroalcooliques mis à leur disposition. Un dispositif qui a déjà porté ses fruits. Mais compte tenu de la propagation rapide du virus à Linguère, il n’est pas exclu que Dahra-Djoloff ou la capitale des « loumas » tombera, un jour, comme une bête égorgée…