Ultimate magazine theme for WordPress.

Diop Sy met du sable dans…le riz de Mansour Faye

Le ministre Mansour Faye (à gauche) et le député Diop Sy (à droite)
2

Gestion pour l’acheminement des aides de l’Etat : Diop Sy au cœur de la polémique

Ce que tout le monde craignait, est en train de se produire. La polémique enfle depuis que les vivres destinés aux populations démunies pour les aider à mieux faire face à la crise liée à la pandémie du Covid-19, ont commencé à être convoyés à l’intérieur du Sénégal. Plusieurs voix s’élèvent du côté des acteurs qui s’activent dans la commercialisation du riz. Elles dénoncent un manque de transparence dans les commandes passées par l’Etat pour s’approvisionner en riz. Des commandes passées sans avoir fait l’objet d’appel d’offres auprès de fournisseurs qui ont été privilégiés par rapport à d’autres. C’est un groupuscule de fournisseurs qui a bénéficié de ces commandes, alors que la majorité est laissée en rade.

Du côté des transporteurs, les mêmes récriminations sont portées contre l’Etat. Les responsables des regroupements des transporteurs les plus représentatifs estiment avoir été mis en touche dans les opérations pour l’acheminement des vivres à l’intérieur du pays. Des transporteurs dénoncent l’Etat du Sénégal d’avoir privilégié le député Demba Diop alias Diop Sy qui bénéficie ainsi d’un juteux marché, dont certains parlent même de plusieurs milliards FCFA.

Diop Sy reste un personnage controversé. Du temps du règne du Parti socialiste, Diop Sy raflait presque tous les marchés que lançait la Direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) dans la gestion des restaurants universitaires. Diop Sy sait sentir les bons coups. Avec l’avènement du régime libéral en 2000 au Sénégal, il se rapprocha de Me Abdoulaye Wade. Sous le régime libéral ; Diop Sy devenu concessionnaire dans le ramassage des ordures, va figurer parmi les grands privilégiés de ce secteur. Le voilà qui se distingue maintenant dans les transports routiers, et semble être celui qui a remporté le jackpot pour l’acheminement des aides destinées aux populations démunies.

Diop Sy est un personnage qui reste fort controversé. Et l’Etat y gagnerait beaucoup en l’écartant de certains dossiers. Et le ministre Mansour Faye, dans le cadre de la gestion de l’aide de l’Etat à l’endroit des populations démunies pour leur aider à faire face à la crise liée au coronavirus, gagnerait à mieux communiquer. C’est son manque de communication qui vient salir le bilan du Président Macky Sall pourtant désigné parmi les leaders à travers le monde, dans la lutte contre le covid-19.

La rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (2)