Ultimate magazine theme for WordPress.

Diplomatie Culturelle : Les acteurs à la recherche de nouvelles perspectives

0

L’association des Animateurs Culturels et des Conseillers aux Affaires Culturelles (ADAC) a organisé un grand panel, ce vendredi 09 septembre 2022, à la Maison de la Culture Douta Seck, autour du thème « DIPLOMATIE CULTURELLE : NOUVEAUX MODELES, PERSPECTIVES, PROSPECTIVES ». Les grands axes de ce panel tournaient autour de la diplomatie culturelle et du « soft power ».

Les différents panélistes sont revenus sur le sens et la portée de la diplomatie culturelle. « La diplomatie culturelle est une politique publique évoluant dans la politique étrangère des Etats. Aujourd’hui, le rôle de la culture et des arts dans la politique étrangère des Etats ne cesse d’évoluer. La culture est devenue un pilier de la diplomatie et des relations internationales », a déclaré le doyen Silcarneyni Gueye.

Ancien ambassadeur, M. Gueye d’ajoute explique que la politique de diplomatie culturelle « a très tôt été prise en charge par Le président Léopold Sedar Senghor ». Toujours selon lui, l’Etat du Sénégal pris de nombreuses mesures et d’actions incitatives visant à développer et favoriser la culture de la paix, l’échange et le dialogue entre les nations. Mais il s’inquiète que cette diplomatie soit, de nos jours, faite grâce à internet. « La diplomatie culturelle est menacée par internet et l’Etat doit faire quelque chose pour conserver notre culture », invite-t-il.

Présent à cette rencontre, Oumar Badiane, directeur du patrimoine culturel de dire : « Chaque peuple a besoin de se réconcilier avec sa propre histoire d’où l’importance de réclamer la restitution du patrimoine culturel africain. Puisque l’Europe disait que l’Afrique n’a pas d’histoire et pourtant tous ce qui se trouvent dans leur musée appartiennent aux peuples africains », estime-t-il.

Les Etats européens ne vont jamais restituer tous ce qu’ils doivent à l’Afrique. Même s’il y a des progrès dans nos relations avec les Etats étrangers. Il faut qu’on ait une Afrique unie non à l’Afrique avec plusieurs.

Ce panel a servi de tribune à Mélanie Sadio Goudiaby. La conseillère à la Délégation générale Wallonie Bruxelles au Sénégal, est revenu sur le rôle et la place des animateurs culturels et des conseillers aux affaires culturelles dans la présentation diplomatiques et consulaires.

Au terme des débats, les organisateurs annoncent qu’ils vont faire la synthèse de leur discussion avec des recommandations qui seront proposées aux autorités compétentes.

 

Ndeye Safiatou Ly SYLLA

laissez un commentaire