Ultimate magazine theme for WordPress.

Elle tue l’enfant de son patron puis va faire la sieste dans le jardin

0

Un petit enfant identifié comme Andy est décédé après avoir été battu par sa nounou au Kenya.

Il a été établi que la suspecte, Maureen Nyaboke, 22 ans, a agressé l’enfant un jour après qu’elle ait été employée par sa mère, Wangui Wambeca. Selon certaines informations, le garçon est décédé le samedi 26 février des suites d’une hémorragie interne et d’autres complications.

Nyaboke aurait été employée mardi dernier pour s’occuper de l’enfant et d’autres tâches ménagères. Cependant, Wambeca l’a relevée de ses responsabilités mercredi parce qu’elle aurait battu son fils ignorant que le garçon avait subi des blessures internes. Wambui a ensuite emmené son fils à l’hôpital où les médecins ont découvert qu’il avait une hémorragie interne, ce qui a entraîné sa mort.

Après son acte, la nounou avait pris la fuite. La police avait alors lancé une chasse à l’homme pour la retrouver. Maureen Nyaboke, qui était en fuite, a été retrouvée en train de faire la sieste dans un champs lorsqu’elle a été arrêtée le mercredi 2 mars.

L’agent de police, Caroline Gathoni, qui a confirmé l’arrestation, a déclaré que la nounou est actuellement détenue dans un poste de police à Kiambu alors que les enquêtes se poursuivent.

« Nous avons un rapport d’autopsie avec nous et il a indiqué que l’enfant avait subi une grave hémorragie interne et y avait succombé samedi. Nous allons enquêter et déterminer ce qui s’est passé et l’inculper conformément à la loi », a déclaré Gathoni.

Les Kenyans se sont tournés vers les médias sociaux pour envoyer des messages de condoléances à la mère dévastée de l’enfant.

enfant
Andy, le petit enfant n’a pas survécu à l’hémorragie interne

« La personne qui était censée le surveiller l’a brisé et lui a enlevé la vie. Dieu, comment peut-on même dire à la mère que tout ira bien. Comment peut-on recommencer à partir d’ici … Je ne peux toujours pas trouver les bons mots. Je suis juste brisé », a déclaré la journaliste Nyoxx Wa Katta.

« A la maman, je chuchote une profonde prière et…Lire la suite ici

laissez un commentaire