Et si Macky avait…2 chefs de l’opposition

Le contexte impose deux chefs de l’opposition

Actuellement, il est impossible au Sénégal de choisir un seul chef de l’opposition.  Puisque, en réalité, l’opposition à deux chefs.

Le chef de la coalition gagnante Wattu Sénégal incarne aujourd’hui, le rôle de leader d’ opposition parlementaire.

Le chef de la coalition Idy 2019 incarne le rôle de leader de l’opposition extra-parlementaire.

Le Sénégal est un pays qui dispose de trois pouvoirs: le pouvoir judiciaire,  le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif.

Le pouvoir législatif donne une légitimité à la coalition disposant du seul groupe parlementaire de l’ opposition.  Donc, cette coalition doit disposer d’un chef qui sera le chef de l’opposition parlementaire.

Le pouvoir exécutif donne une  légitimité populaire à celui qui a proposé  au sénégalais le deuxième meilleur programme lors de la dernière campagne.

Le second à  la dernière présidentielle est aussi un chef de l’opposition et il peut en toute légalité réclamer ce statut.

Donc,  je ne vois pas comment,  sur la base des deux dernières élections ( présidentielle et législatives) ,allons-nous faire pour désigner UN seul chef de l’opposition ?

L’idéal pour moi serait de désigner DEUX chefs de l’opposition , un chef de l’opposition parlementaire et un chef de l’opposition extra-parlementaire.  Sinon, il faudra toujours un consensus pour désigner un chef de l’opposition après les prochaines législatives ou la prochaine présidentielle.

Pour le premier cas,  la coalition ou parti qui arrivera deuxième en terme de nombre de députés, choisira son chef.

Pour le deuxième cas,  le second à  la prochaine présidentielle sera le chef de l’opposition.

Rv/degg moo woor