Ultimate magazine theme for WordPress.

Gueum Sa Bopp accuse Birahim Seck d’être le complice de Macky

1

BIRAHIM SECK : Le masque d’un forum si vil qui tombe !

Depuis longtemps, Birahim Seck a disparu de la scène. Face aux sujets d’intérêt national, il n’a été ni vu, ni entendu.  Sa connexion avec le Président Macky Sall a certainement causé sa disparition de la scène. Pour ré-exister, il cherche à attaquer le leader du Mouvement Gueum Sa Bopp , le Président Bougane Gueye Dany .

La Nation a découvert que  le coordonnateur du forum si vil, Birahim Seck a fait de l’opinion publique un ensemble de marionnettes en usant de faux, de contre-vérités et perfidie lorsqu’il a interprété les propos tenus par le Président Bougane Gueye Dany à Mbacké ce vendredi lors de la Méga-conférence qu’il animait devant une marée humaine indignée du régime en place.

Voyageant, faisant le tour de l’Afrique, se donnant le diadème de crédibilité, il est finalement découvert que Birahim Seck dont le train de vie a largement changé disposait de moyens financiers louches, corrompus et malsains octroyés par des prédateurs en col blanc dont les uns croupissent en prison en Europe et les autres au Sénégal.

Birahim Seck a profité de la révolte contre Wade pour s’inviter dans le débat public sur fond de manipulation d’une partie de l’opinion. Aujourd’hui, son masque étant tombé, il a perdu de repère et sa source occulte de financement. Ils agitent une désinvolture sur les actions posées par le leader de la philosophie de Gueum Sa Bopp pour se fairer peau neuve.  Mais son agissement n’enthousiasme pas et agace.

Pour faire face à des personnes comme Birahim Seck :  Il faut prévoir. Mais un seul objectif anime  Birahim Seck : être embastillé pour retrouver un halo calciné par la tornade de discrédit qui s’abat sur lui ! Le nihilisme, la neurasthénie, le scepticisme et le pessimisme constituent la sève nourricière de ses plumes. La haine imbibe son duvet. Il n’a pas aimé Wade. Il a exercé Macky. Il hait Bougane.

Ennemi du pouvoir de Macky le jour, mais ami et collaborateur du pouvoir la nuit. Aujourd’hui avec la nouvelle opération dénommée « Tibbi Tank Macky » et qui dérange perpétuellement le régime en place, Birahim Seck sors du bois et prémédité une attaque rimée d’une impertinence sans gêne pour celui qui se dit membre du forum si vile.

Aujourd’hui avec ses diatribes, le leader du Forum si vile semble oublier que dans la réflexion publique, l’objectivité est le seul diadème qui garantit la crédibilité. Mais le subjectivisme, la haine, la démesure et l’outrance éloignent le bon sens et la raison, installant dans la dialectique la rancune et la rancœur qui deviennent flagrantes quand les hyperboles et l’abus prédominent. C’est le drame que vit le critique Birahim Seck autrefois suivi et écouté, et aujourd’hui devenu un pamphlétaire qui en dit trop !

Polémiste à gage et dénigreur d’élite, Birahim Seck est de ces gens qui ne voient que du mal partout et en tous. Sa récente sortie au vitriol, puérile, légère et infantile à Matam lors de la pose de la deuxième pierre à ISEP (Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel) le 4 Juillet passé d’où Birahim Seck sans gêne, s’est porté en bouclier pour lancer des piques au leader de la philosophie Gueum Sa Bopp en ces termes : « Deuxième pose de la « première pierre » du projet « ISEP de Matam. Demna ba kéneu tibbeu samay tank », avait lancé Birahim Seck pour faire allusion à l’opération » Tibbu Tanku Macky » initié par le Président Bougane Gueye. Des propos que mêmes les profanes l’ont apprécié avec mépris.

Pour terminer M. le politicien déguisé : je vous renvoie au petit lexique économique pour une définition simple du mot quitus fiscal. Ce dernier est défini ainsi : Le quitus fiscal est un document qui montre que le contribuable est en règle au regard de l’assiette et du recouvrement des impôts sur le revenu, de la contribution des patentes, de la TVA et de tous autres impôts directs et indirects.

Babacar Justin Mbengue

Coordonnateur des Jeunes leaders de Gueum sa Bopp 

Afficher les commentaires (1)