Ultimate magazine theme for WordPress.

Il meurt égorgé par…un tesson de bouteille

0

A Yopougon Bel Air, un homme a été égorgé avec un tesson de bouteille à la Cité GFCI

Un quidam a atrocement tué, le dimanche 24 avril 2022, Wahi Serge Edouard en l’égorgeant avec un tesson de bouteille à son domicile à Cité GFCI au quartier Bel Air, dans la commune de Yopougon, un quartier de la capitale ivoirienne (Côte d’Ivoire).

Wahi Serge Edouard est, tragiquement, décédé dans la matinée du dimanche 24 avril 2022, à son domicile, au quartier Bel Air, dans la commune de Yopougon. Il a été retrouvé mort, certainement égorgé avec un tesson de bouteille. Deux orifices ont été faits de part et d’autre de son cou avec cet objet tranchant.

Avant la survenue du drame, il respirait pourtant la grande forme et rien ne laissait présager une fin si tragique.

Selon Soir Info, l’homme a été aperçu dans la matinée, vêtu d’un tricot blanc à bandes horizontales bleues et de couleurs grises et d’un pantalon jean bleu clair et chaussée d’une paire de tennis.

Il a fait un sourire à Mlle N. A., une jeune élève en classe de seconde

Il déambulait dans le couloir arrière de son domicile. C’est ainsi qu’il a fait un sourire à Mlle N. A., une jeune élève en classe de seconde, préoccupée à attiser le feu de charbon de son fourneau.

C’était la dernière apparition publique de Wahi Serge Edouard qui a, par la suite, regagné son domicile.

Quelques temps après, des bruits de bouteilles cassées sont entendus chez lui. On pense alors qu’une bouteille a glissé de sa position pour se briser au sol. On en est là quand quelques minutes plus tard, du sang a coulé sous le portail de Wahi Serge jusqu’à dans le couloir, au dehors.

Mais qu’est-ce qui peut bien se passer chez lui pour provoquer un tel ruissellement de sang ? s’interrogent les voisins de plus en plus inquiets. En fin de compte, ils décident d’alerter le Groupement des sapeurs-pompiers militaire (GSPM). Les soldats du feu arrivent sur les lieux et décident d’accéder au domicile de Serge Edouard.

Une fois à l’intérieur de la maison, ils découvrent l’horreur. Wahi Serge Edouard est mort égorgé, baignant dans une mare de sang. L’alerte est également donnée à la police qui arrive sur les lieux. Les forces de l’ordre découvrent à leur tour le corps de Serge Edouard. Couché sur le dos, la victime égorgée, est couvert de drap.

gorge
Le corps évacué par les services des pompes funèbres

Ils prennent le temps d’observer minutieusement la dépouille. Ils constatent que deux orifices ont été faits au niveau du flanc gauche et droit du cou où coulait encore le sang. Il y avait également du sang sur le mur et le portail donnant accès au couloir.

Les éléments des pompes funèbres arrivés sur les lieux ont procédé à l’enlèvement du corps pour sa conservation dans une morgue de la place. En attendant les résultats de l’enquête ouverte, les supputations vont…Lire la suite ici

laissez un commentaire