Immolation devant le Palais : L’avocat de la famille réclame 500 millions

L’affaire Cheikh Tidiane Diop, mort suite à une immolation devant les grilles du Palais présidentiel en novembre 2018, a été évoquée, hier, dans un procès en visioconférence à la Cour de Justice de la Cedeao.

Selon Libération, la juridiction sous-régionale rend son verdict le 28 octobre prochain. En effet, la famille du défunt avait déposé une plainte contre l’État du Sénégal devant la Cedeao pour violation des droits de l’homme.

L’avocat de la famille, Me Assane Dioma Ndiaye, accable particulièrement l’infirmerie de la prison de Rebeuss. Elle est accusé d’avoir injecté une mauvaise solution à son client, c’est pourquoi il demande à la Cour, d’ordonner une réparation à hauteur de 500 millions FCfa.