Koumpentoum : Le présumé meurtrier du Commandant Tamsir Sané nie tout

Le procès des présumés meurtriers du commandant Tamsir Sané s’est ouvert, hier, jeudi au Tribunal de Tambacounda. Face au juge, Idrissa Sow, qui avait avoué le meurtre, s’est rétracté.

Selon la Rfm, «Peul Bou rafète» a nié avoir tué le commandant de brigade. L’homme indique qu’il avait avoué sous la torture. Le chef du Gang a montré des cicatrices sur son corps comme étant des séquelles du traitement qui lui avait été infligé durant son passage à la gendarmerie de Koumpentoum, durant l’enquête préliminaire.

Toujours selon nos confrères, les gendarmes de leur côté ont incriminé Idrissa Sow comme étant le tueur du commandant de brigade. Mais, la défense, de son côté, tente de faire croire que c’est un des gendarmes qui a atteint le défunt commandant de Brigade.