La malédiction Sonko-Sagna-Sadio contre…Macky Sall

Jeteurs de toutes sortes de malédiction : Les « 3S » face à un autre « S »

Il existe au Sénégal, une bande celle qu’il convient de dénommer les « 3S » qui cherche par tous les moyens du bord, même peu orthodoxes à faire la peau d’un autre « S ». Prêts à lui jeter toutes sortes de malédiction. La bande des « 3S », tout le monde peut deviner aisément qu’il s’agit d’individus de la trempe de, Ousmane Sonko, Guy-Marius Sagna, Boubacar Sadio qui voient et propagent le malheur partout au Sénégal.

En face, les 3S ont le Président de la République Macky Sall qu’ils rendent responsable de tous les malheurs du Sénégal, et s’ils en étaient capables de lui jeter toutes sortes de maléfices. Que le ciel, toutes les foudres s’abattent sur le Sénégal, le seul coupable à leurs yeux, serait le Président Macky Sall. Plus on devient aigri, plus on perd tout contrôle. Au point de sortir, toutes sortes d’insanités, au point de se fourvoyer.

A qui la faute, si certains peuvent se montrer avec une langue fourchue.

Ousmane Sonko est de la race de ces hommes capables de dire ceci, de soutenir le contraire le lendemain. Haut fonctionnaire, Ousmane Sonko qui a choisi de s’en prendre de toutes parts au Président Macky Sall, en est arrivé jusqu’à dévoiler sur la place publique des secrets de l’administration. Ce qui est contraire à ses devoirs de réserve en tant que haut fonctionnaire. C’est lui qui a choisi tout de même de servir la fonction publique et de se soumettre à certaines obligations.

Pour n’avoir pas respecté ses obligations, il s’est retrouvé viré comme un malpropre de la fonction publique. Un sacrilège à ses yeux qu’il du mal à pardonner au Président Macky Sall. Comme, il se sent investi de tous les pouvoirs, le voilà à penser jeter toutes sortes de malédictions au Président de la République Macky Sall.

Guy-Marius Sagna est réputé être l’homme de toutes sortes de bêtises. Le malheur au Sénégal, c’est qu’on est envahi par une race d’individus s’auto-proclamant défenseurs des Droits de l’Homme, mais qui en fait ne font que de la fumisterie.

Que Guy-Marius Sagna se réveille un beau matin pour dire qu’il vient franchir les grilles du Palais, on doit le regarder faire. Gare aux membres des forces de l’ordre qui oseraient l’arrêter, ou les éléments de la justice qui le condamneraient.

Cela soulèverait l’ire, la mobilisation de tous ces prétendus défenseurs des Droits de l’Homme qui par pure malhonnêteté oublient que le Palais présidentiel, c’est un domaine militaire. Quelle catastrophe pour le Sénégal que veulent nous prédire sans doute Guy-Marius Sagna et tous ces prétendus défenseurs des Droits de l’Homme, si un seul jour, on se mettait à accepter que tout le monde se réveille, organise une manifestation et se mettre à franchir les barrières du Palais.

Plonger le Sénégal dans le chaos, le souhait ardent de Guy-Marius Sagna et les prétendus « Droits de l’hommiste » qui se mettent à vociférer à chaque fois qu’il transgresse la loi et qu’il est mis sous les verrous.

Le dernier des 3S, le commissaire Boubacar Sadio est vraiment drôle. Voilà un homme qui a eu à occuper un poste stratégique, toujours au courant de ce qui se passait au Sénégal. Parce qu’il n’est plus en service, et qu’il a été radié de ses fonctions alors que le Président Macky Sall n’était même pas en fonction, car datant du régime du Président Abdou Diouf, il le rend tout de même responsable de tous ses malheurs. L’ancien commissaire Boubacar Sadio a si perdu le nord, au point qu’en dehors du langage ordurier qu’il emprunte, en vient maintenant à faire des sorties pour dire qu’au Sénégal, le plus haut sommet est gagné par des homosexuels.

Evidemment, pendant tout ce temps, ce n’est qu’aujourd’hui que cet homme nous fait ce genre de révélation. Tout ça, pourquoi ? Parce que, il cherche à installer le chaos au Sénégal.

Dans leur ligne, les « 3S » auraient bien voulu s’abattre toutes sortes de malédiction sur le Sénégal, et mettre le tout sur le dos de l’autre « S » qui les empêche de dormir.

La rédaction de Xibaaru