Ultimate magazine theme for WordPress.

La visite de Bougane et Fadel Barro à Touba vue sous un autre angle par…

0

Enjeu des Elections Législatives 2022 ! Nécessité et l’Utilité  d’un  management  à visage sociopolitique  du plaidoyer  à Touba, épaulé, par  Bougane Guéye et Fadel Barro.

Base d’appui: « Ceux qui prêtent l’oreille à la Parole, puis suivent ce qu’elle contient de meilleur. Ce sont ceux-là qu’Allah a guidés et ce sont eux les doués d’intelligence » Extrait du Saint Coran Sourate 39, Verset 18.

Source  de référence : Reçus par Serigne Mountakha Mbacké : Bougane Guéye et Fadel Barro vilipendent  Macky à Touba. Journal 24 Heures Page 1-7 Mardi 28 juin 2022 N°1554.  Abdoulaye Diop Directeur de la Rédaction.

« Nous sommes venus à Touba, pour parler à  Serigne Mountakha Mbacké de la situation chaotique dans laquelle le Président Macky Sall a plongé le pays». Bougane Guéye dixit sur un ton ferme et consistant. L’élocution  est à la suite à la sortie de son entretien avec Serigne Mountakha Mbacké. Cette personnalité de référence fort adulée  est  tête de fil en chef, des régulateurs sociaux au Sénégal. L’hôte de marque si singulier de ce jour dont la date peut être gravée dans les annales des discours tenus à Touba. 

Bougane était d’aplomb et prolixe. La déclamation fut à l’attention d’une foule entassée, composée de talibé, dignitaire, directeur de conscience mouride. Ils étaient en posture et au premier rang parmi les adeptes de la confrérie. Le rassemblement  à la fois, distinctif  et particulier, réuni pour la circonstance, était tout ouï et acquise à  la plaidoirie de la cause défendue. L’atmosphère configurée  s’analysait comme  un hypsomètre  pour justement justifier le grand nombre. L’intérêt manifeste du contenu de l’apologie distillé, aux organes auditifs de cette foule à obédience mouride se remarquait par une écoute attentive. Tous étaient concentrés et canalisés sur la nature propre à la restitution de cet entretien historique. Les paroles rapportées  avaient revêtu le caractère et le cachet de la définition d’expression citoyenne. La contenance prononcée était de haute teneur et de longue portée pour cette assemblée peu ordinaire.

«Nous avons une direction des élections qui n’a pas de capacité que son incapacité à organiser des élections libres et transparentes »  enchainait  sans ambages et avec véhémence le leader de Gem sa bop. Devant son auditoire médusé, ébahi voire même stupéfait. Les justificatifs ayant servi  d’argumentaire  sans nuance, ni équivoque. Au contraire le libellé était captivant, l’acte bien  motivant. Il s’est  voulu clair, limpide, persuasif et convainquant dans la restitution didactique  de son entretien avec le Chef Suprême de la communauté mouride. «Le seul responsable de cette situation de trouble c’est le Président Macky Sall. C’est un tyran qui active le levier  judiciaire  pour bloquer les candidatures et emprisonner des opposants».

Le leader politique d’interpeler le Khalife dans son réquisitoire. A Touba, le parterre, d’adulte, de jeune, de femme servant d’auditoire  à Bougane Guéye et  Fadel Barro sont des fidèles aux enseignements de Borom Touba. Ils sont des citoyens plus que passionnés, épris, entichés,  d’une élection législative transparente, inclusive et sans heurt. Encore  plus, postulent-ils à un processus électoral dépourvu d’externalités négatives. Son compagnon pour la circonstance en la personne de Fadel Barro d’interpeler les chefs religieux  en tirant sur la corde sensibles des fidèles de Touba. « Avant que le colon ne vienne au Sénégal, les populations allaient trouver refuge auprès des chefs religieux toutefois que le pays par une calamité. Nous avons dit que rien ne fonctionne dans ce pays et qu’il était nécessaire que Serigne Mountakha raisonne les protagonistes. Nous attendons une médiation avons nous dit au Khalife car rien ne fonctionne dans ce pays ». Le respect des lieux saints se lisait sur son visage et à la manière dont Fadel s’est exprimé à Touba.

A suivre Parte 2.

Serigne Saliou Fall,

Membre du directoire de la cellule scientifique du  parti politique : Mouvement des Citoyens pour une démocratie de Développement  «MDC ». 

Mbacké le 04 Juillet 2022.

laissez un commentaire