Ultimate magazine theme for WordPress.

L’alliance des «exclus» se révolte contre Macky Sall et son régime

1

Les exclus du Parrainage vont faire une campagne de dénigrement

Tous les chemins mènent à 2024. L’élection présidentielle du 25 février est devenue le seul sujet de discussion chez les hommes politiques. Et aussi chez les électeurs qui attendent le jour j pour élire le nouveau président. Cette course au fauteuil présidentiel ne fait pas que des heureux. Un petit groupe s’est lancé dans un combat contre le régime du président Macky Sall. Ce groupe n’est autre que « les recalés du parrainage ». Ils préparent à former l’alliance des «exclus». Ce, pour salir l’actuel locataire du Palais et tout son régime. Tel sera l’objectif de leur campagne.

exclus
Les recalés du parrainage

Ils ne feront pas partie de la course présidentielle ! Ils se font appeler « les spoliés du parrainage ». Aminata Touré, Présidente de Mimi2024, Abdourahmane Diouf, président de la coalition Abdourahmane 2024 et Bougane Guèye Dany, leader de la coalition Guem Sa Bop, ont tenu une conférence de presse conjointe pour revenir sur leurs dossiers de candidatures jugés incomplets pour passer le cap du parrainage. Ces leaders n’ont pas manqué de s’en prendre au régime en place. Ils entendent se serrer les coudes et s’unir pour faire reculer Macky Sall, disent-ils, « comme il l’a fait pour le troisième mandat ».

Ainsi donc les «exclus» ont décidé de s’unir pour combattre le régime. Même n’étant pas de la course présidentielle, ils comptent jeter leurs grains de sel. Recalés par le Conseil constitutionnel, ils vont jeter toute leur haine sur le régime en place. Le Président Macky Sall et son premier ministre vont en prendre pour leur grade. Mimi Touré, Bougane Guèye et Dr Abdourahmane Diouf vont attaquer le chef de l’Etat. Ils vont vouloir lui faire payer leur échec. Pour ces exclus, Macky Sall est celui qui a commandité leurs élimination..

Ainsi ces exclus vont se lancer dans une grosse campagne de dénigrement du régime en place. Aucun de ces exclus ne va s’en prendre à Amadou Ba. Alors ils vont vont concentrer leurs attaques sur Macky Sall. Durant toute la campagne, ils vont salir le locataire du Palais. Son bilan sera peint sous ses plus sombres habits. Et pour ça on peut compter sur Aminata Touré. L’ancienne membre de la coalition Benno Bokk Yakaar en veut au chef de l’Etat qui l’a éjecté de la présidence de l’Assemblée. Pour ne rien arranger, elle échoue au parrainage au moment où une novice comme Anta Babacar Ngom est passée. Ce double échec, Mimi va vouloir se venger à tout prix.

exclus

 

Depuis qu’elle a été écartée par le Conseil constitutionnel, elle tape fort sur Macky. Et multiplie les sorties médiatiques. C’est la seule chose qui lui reste pour exister. Elle pourra compter sur le soutien de Bougane Guèye et Dr Abdourahmane Diouf. Voilà deux leaders politiques perdus par le populisme sur les réseaux sociaux. Le PDG du groupe D-Media va s’en prendre à Macky Sall sur le plan médiatique. Tous ces supports de communication risquent d’être braqués sur le Palais.

Quant à Abdourahmane Diouf, il aura un rôle mineur dans cette coalition. Car il fait partie des leaders politiques les moins connus.

Ce groupe d’exclus va faire beaucoup de bruits en vain. Tout ce qui importe pour ces leaders c’est de rester dans le jeu politique tout au long de la campagne. Et c’est au second tour qu’ils se feront entendre. A ce stade, ils vont mettre toute leur force à la disposition du candidat qui fera face au champion de Macky. L’alliance des exclus va non seulement battre campagne pour lui. Mais ils vont inciter les électeurs à sanctionner le régime. Ce qui doit pousser le candidat de Benno Bokk Yakaar à surveiller ses arrières.

Malheureusement, ces leaders sont loin d’être ce qu’ils pensent. Politiquement, ils ne pèsent pas grand chose. Sinon, ils n’auraient pas eu de problèmes de parrainage. Aminata Touré a perdu la moitié de son électorat restée au sein de Benno Bokk Yakaar. Bougane Guèye a été trompé par le millions de militants qui l’ont investi. Abdourahmane Diouf aura encore besoin d’accroître son leadership. Voilà pourquoi ils ont échoué là où les Anta Babacar Ngom et Pape Djibril Fall sont passés.

Les «spoliés du parrainage» sont face à leur destin. Cette élection aura un gros impact sur leur avenir politique. Peu importe qui sera président en 2024, la majorité de ces leaders rejoindra l’opposition de salon. Elle sera dépassée par le jeu politique. Les jeunes sont en train de pousser les politiciens du système classique à la porte. Mimi Touré, Bougane Guèye, Dr Abdourahmane Diouf jouent leur dernière carte !

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra